Fermer
Smartwatches

AsteroidOS 1.0 est maintenant disponible pour remplacer Wear OS

AsteroidOS 1.0 est maintenant disponible pour remplacer Wear OS

AsteroidOS, un système d’exploitation dédié aux smartwatches, poussé comme une alternative à WearOS, et développé par un informaticien français il y a près de quatre ans, est maintenant disponible au téléchargement.

Le système d’exploitation, entièrement basé sur les bibliothèques et les technologies Linux, a été testé pour la première fois en décembre 2016. Il est maintenant prêt à intégrer le système d’exploitation de Google sur un certain nombre de smartwatches Wear OS.

Pour ceux qui ont besoin d’un rappel, AsteroidOS est essentiellement une alternative open source à l’OS pour smartwatch de Google, avec sa première version permettant aux utilisateurs d’accéder aux notifications, à un réveil, à un chronomètre, une télécommande pour une application musicale, les prévisions météo et même une calculatrice.

Tout cela est évidemment très simple, mais le grand avantage est sa capacité à être exploitée par les développeurs, avec un SDK déjà disponible pour coder des applications et de créer des cadrans personnalisés beaucoup plus simplement que pour Wear OS.

Uniquement compatible avec les smartphones Android

Actuellement, la version stable d’AsteroidOS fonctionnera avec les ASUS ZenWatch, ZenWatch 2 et ZenWatch 3, les LG G Watch, Watch Urbane et la G Watch R et la Sony Smartwatch 3, dont certaines ont été mises à l’écart par Google lorsque la mise à jour de Android Wear 2.0 est entrée en vigueur. Cependant, une chose à garder à l’esprit est que AsteroidOS est actuellement uniquement compatible avec les smartphones Android, ce qui signifie que les utilisateurs iOS ne sont pas en mesure de l’utiliser.

Si cela vous intéresse, le processus de portage d’AsteroidOS vers une nouvelle montre matérielle est documenté par l’entreprise.

Alors, que pouvons-nous attendre par la suite ? Eh bien, on ne sait pas trop, même si un article sur le blog de Asteroid indique que des fonctionnalités pourraient être en cours de développement, comme le mode « Always on Display » qui vous permet de profiter de certaines informations sur votre montre même si votre écran n’est plus allumé, des notifications groupées ou encore une synchronisation de l’agenda. Et en hébergeant d’autres applications, comme Docker ou Quake, sur la montre, les possibles futures fonctionnalités sont infinies.

Mots-clé : AsteroidOS 1.0Wear OS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.