Fermer
Flutter-5

Aussi lucratives que puissent être les applications mobiles, leur développement peut être un peu épuisant. C’est particulièrement vrai lorsque vous essayez de cibler tous les publics, y compris les utilisateurs iOS, Android et peut-être même plus. Dans le but de devenir le leader du développement d’applications mobiles, Google a présenté l’année dernière Flutter, son framework de développement d’applications mobiles natives multiplateformes pour Android et iOS. Maintenant que nous entrons dans sa troisième bêta, Google annonce que Flutter est pratiquement prêt à être utilisé pour produire des applications pour les plateformes mobiles et peut-être même plus.

Flutter était une surprise lorsque Google l’a révélé pour la première fois. À première vue, il s’agissait d’un énième SDK multiplateforme qui promet de faire des miracles. Cependant, contrairement aux précédentes tentatives, Flutter semble capable de fournir des performances d’applications natives en utilisant une base de code unique qui ne semble pas hors de propos sur la plateforme sur laquelle elle est exécutée.

Avec la troisième bêta, elle a maintenant l’engagement de partenaires et de l’équipe Material Design de Google pour affirmer qu’il ne s’agit pas d’un projet fantaisiste et temporaire.

Les développeurs derrière les outils d’animation 2Dimension et ceux de Infragistics ne sont que deux de ces partenaires qui adoptent Flutter dans leurs produits, offrant aux développeurs d’applications mobiles un ensemble encore plus large d’outils pour créer leurs applications. Mais ce qui est plus important que les outils, ce sont les applications qui utilisent le framework pour assurer son utilisation réelle et son adoption par le marché. Les nouveaux membres du fan-club de Flutter comprennent Alibaba, Groupon, Birch Finance et OfflinePal, pour n’en nommer que quelques-uns.

De nombreux partenaires pour le sublimer

L’adoption par le client est extrêmement importante pour deux raisons. L’un est de s’assurer que Flutter ne reste pas seulement un jouet pour quelques développeurs à utiliser. Mais plus important encore, obtenir de populaires applications utilisant Flutter pourrait faciliter l’adoption de Fuchsia OS. Flutter est la boîte à outils de l’interface utilisateur utilisée dans le troisième système d’exploitation de Google et les applications écrites dans Flutter garantissent un pool d’applications riche dès le premier jour.

Étant donné son état presque final, il peut être surprenant d’apprendre que Google ne prévoit pas de lancer la version 1.0 avant l’année prochaine. Même plus tard si nécessaire. Cela donne au framework assez de temps pour mûrir et devenir le framework pour écrire des applications sur Android, iOS, Fuchsia et peut-être même pour les applications de bureau.

Mots-clé : FlutterGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Xbox Adaptive Controller : une manette de jeu axée sur l’accessibilité

Microsoft rend les jeux plus accessibles avec le Xbox Adaptive Controller. Disponible plus tard dans l’année, le nouveau contrôleur est...

Fermer