Fermer
Navigateurs Web

Chrome 67 prêt à rendre les jeux Web mobiles, VR et AR meilleurs

Chrome 66 vient de sortir pour le grand public, bloquant enfin l’ennuyeux contenu lu en automatique. Mais, Google est déjà en train d’attiser l’appétit des développeurs et des utilisateurs sur ce qui va suivre. Bien qu’il ne s’agisse pas encore d’une annonce en grande pompe, Chrome 67 jettera les bases qui amélioreront les expériences mobiles basées sur le Web en tirant parti des capteurs du smartphone et du nouveau framework WebXR qui combine les API VR et AR en une seule.

La raison pour laquelle les smartphones font d’excellents dispositifs pour la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR) est qu’ils ont déjà le matériel nécessaire pour afficher et contrôler l’expérience, de l’écran à la caméra et plus particulièrement aux capteurs. Avec les fabricants de navigateurs qui poussent le Web comme un moyen ouvert et plus universel de développer et d’expérimenter des jeux et du contenu VR/AR, ils auront certainement besoin d’avoir également accès à ces composants.

La version bêta de Chrome 67 inclut désormais l’API Generic Sensor, devenue une recommandation du W3C. En un mot, cela permettrait aux développeurs d’accéder aux données de l’accéléromètre, du gyroscope, du capteur d’orientation (accéléromètre + gyroscope) du smartphone et des capteurs de mouvement (accéléromètre + gyroscope + magnétomètre). Ces API, à leur tour, pourraient être utilisés pour créer tout type d’expérience.

Tout droit vers l’API WebXR

Cette version bêta a également une version preview pour les développeurs pour la prise en charge de l’API WebXR. Cette future norme prend essentiellement la norme WebVR existante et ajoute des capacités AR (d’où le « X »). Bien qu’à ses débuts, cette API WebXR peut être utilisée pour créer n’importe quoi, allant des vidéos à 360 degrés aux services de téléachat, le tout dans votre navigateur.

À l’instar de Mozilla, Google pousse les technologies Web, en particulier sur Chrome, comme un framework plus universel pour la création d’applications et de services qui fonctionneront sur presque tous les appareils ou plateformes. Par exemple, WebXR est prévu pour fonctionner sur les appareils mobiles Google Daydream et Samsung Gear VR, ainsi que sur le Oculus, le VIVE et les casques Windows Mixed Reality. Tout ce dont vous avez besoin est un navigateur Web. Et quelques capteurs également.

Mots-clé : ARChromeChrome 67GoogleVR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.