close
Microsoft

Microsoft Garage : le Project Road Runner forme des voitures autonomes

Microsoft Garage : le Project Road Runner forme des voitures autonomesMicrosoft Garage : le Project Road Runner forme des voitures autonomes

Les voitures autonomes sont un sujet très en vogue ces jours-ci, seulement éclipsées par le récent « drame » de Facebook. Même si les incidents devraient encourager l’industrie à faire le point sur sa technologie, le développement et la recherche ne devraient pas s’arrêter net. Et, c’est surtout le cas avec les ingénieux chercheurs de Microsoft Garage qui ont développé un moyen d’enseigner en toute sécurité ces IA autonomes. Et, ils le font avec l’idée séculaire des simulations.

Bien évidemment, la simulation n’est pas nouvelle dans les secteurs de la technologie et de l’automobile. Elle est même utilisée dans beaucoup de jeux. Les progrès de la technologie graphique ont même rendu les simulations de conduite tellement réalistes que la seule chose qui brise l’illusion est souvent les faux contrôles. Cependant, l’IA pour la voiture autonome n’a pas besoin de ces contrôles physiques alors pour quoi ne pas utiliser ces simulations photoréalistes pour aider à former ces intelligences ?

C’est exactement ce qu’a fait l’équipe de Project Road Runner, dirigée par l’employé de Microsoft, Aditya Sharma. Les chercheurs ont utilisé la plateforme open source de simulation de drones AirSim qui a été construite sur le puissant moteur de jeu Unreal Engine pour fournir graphismes et des animations extrêmement réalistes. Dans le cadre d’une relation symbiotique et d’une coopération, le travail autour du Project Road Runner a permis de créer une extension de conduite autonome qui a été officiellement lancée pour AirSim.

Microsoft va s’initier dans la voiture autonome ?

Curieusement, le système du Project Road Runner n’est pas simplement conçu pour entraîner directement l’IA autonome. En fait, c’est laisser l’IA planter les voitures virtuelles. Cela fait partie de la méthode d’apprentissage par renforcement en profondeur préconisée par Sharma et ses coéquipiers. En d’autres termes, le Project Road Runner donne à l’IA un environnement complètement sûr pour apprendre à conduire en toute sécurité en se plantant à plusieurs reprises. Le système permet de recueillir de grandes quantités de données qui auraient été impossibles dans le monde réel étant donné la rareté des voitures autonomes et les considérations de sécurité de les conduire sur les routes du monde réel.

En tant que projet de labo, il est peu probable que Road Runner devienne un produit commercial. Mais Microsoft, qui n’a pas participé à son développement ou à son financement, pourrait très bien en faire le fondement d’un futur logiciel de conduite autonome.

Tags : MicrosoftMicrosoft GarageProject Road Runner
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.