Fermer
Mobile

Samsung prétend que ses smartphones ne sont pas ralentis comme les iPhone

Samsung prétend que ses smartphones ne sont pas ralentis comme les iPhone

Samsung et Apple sont tous deux étudiés en Italie pour l’obsolescence programmée, car les deux entreprises sont soupçonnées de ralentir les appareils avec des batteries usagées afin de pousser les clients à acheter de nouveaux modèles. Alors que dans le cas d’Apple, la société a déjà confirmé qu’elle avait délibérément réduit les performances des anciens iPhone pour éviter des arrêts inattendus, l’implication de Samsung est pour le moins surprenante, surtout parce que la société a récemment expliqué que de tels ajustements n’ont pas lieu sur ses smartphones.

Dans une nouvelle déclaration publiée le week-end dernier, Samsung affirme clairement que le CPU ne subit aucune limitation sur ses smartphones avec de vieilles batteries, et la société est disposée à fournir toutes les informations nécessaires pour prouver que l’obsolescence programmée n’est pas une de ses pratiques.

« Samsung ne fournit pas les mises à jour logicielles pour réduire les performances du produit pendant le cycle de vie de l’appareil. Nous allons coopérer pleinement avec l’autorité italienne pour l’enquête sur le marché et la concurrence en Italie afin de clarifier les faits », a déclaré l’entreprise.

Apple au coude à coude sur toutes les revendications

Le fabricant sud-coréen a déjà déclaré qu’elle utilisait d’autres méthodes pour gérer les batteries usagées, expliquant que les réglages de gestion de l’alimentation analogues à ceux d’Apple et qui ralentissent les smartphones ne sont pas utilisés sur ses appareils. « La qualité du produit a été et sera toujours la priorité de Samsung Mobile. Nous assurons une autonomie prolongée des appareils mobiles grâce à des mesures de sécurité multicouches, notamment avec des algorithmes logiciels qui régissent le courant de charge de la batterie et la durée de chargement. Nous ne réduisons pas les performances du processeur avec des mises à jour logicielles sur les cycles de vie du smartphone », a déclaré Samsung en décembre.

Dans le même temps, Apple reste discrète sur toutes ces revendications, laissant le PDG de la firme, Tim Cook, être le seul à commenter le fiasco de la batterie. Il a récemment déclaré qu’Apple n’avait pas secrètement ralenti les iPhone, car les mises à jour de gestion de l’alimentation étaient mentionnées dans le journal des modifications de chaque nouvelle mise à jour d’iOS. Cependant, Cook a admis qu’Apple aurait dû communiquer les ralentissements avec plus de transparence, promettant de publier une mise à jour d’iOS affichant davantage d’informations sur la batterie dès cette semaine.

Mots-clé : AppleiPhoneSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.