close
Smartphones

Xiaomi Mi Note 3 : des scores étonnamment élevés sur DxOMark

Xiaomi Mi Note 3 : des scores étonnamment élevés sur DxOMark

Si les smartphones de Xiaomi n’ont jamais percé outre son pays natal où ces derniers s’avèrent extrêmement populaires, ses prouesses dans le secteur de la caméra n’ont jamais vraiment été mises à l’épreuve. DxOMark n’a donc pas vraiment l’habitude de mettre la main sur les smartphones de Xiaomi, et de les soumettre à sa batterie de benchmarks. Mais, maintenant que c’est le cas, cela a été une agréable surprise. En effet, le Xiaomi Mi Note 3, un smartphone lancé fin 2017, a obtenu un score plutôt élevé, très proche avec le téléphone de Google lancé l’année dernière, à avoir le Pixel, et même le HTC U11 lancé cette année.

Le Mi Note 3 est un smartphone de milieu de gamme, vendu pour la modique somme de 339 euros, ce qui rend sa note encore plus impressionnante. En ce qui concerne les spécifications de ce smartphone, il dispose d’un écran de 5,5 pouces d’une résolution full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels, et alimenté par un processeur Snapdragon 660, avec 6 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage. Bien sûr, les caméras sont au centre de l’examen de DxOMark, et il y a un capteur d’une ouverture f/1.8 de 12 mégapixels couplé avec un téléobjectif d’une ouverture f/2.6 de 12 mégapixels avec un zoom optique 2x.

Bien qu’il ne soit pas au même niveau que la plupart des flagships qui ont des capteurs de 16 et 21 mégapixels, nous savons tous depuis un moment que le nombre de mégapixels ne fait pas tout. Pour la photographie fixe, le Mi Note 3 se porte bien en extérieur sous une lumière vive et décemment à l’intérieur et sous une lumière plus faible. Curieusement, il ne dispose pas d’une traditionnelle fonctionnalité HDR automatique. Cela signifie que vous devrez l’activer manuellement.

Une belle performance dans la vidéo

DxOMark a ajouté de nouveaux critères de zoom et de bokeh pour ses tests, et le Mi Note 3 s’en sort très bien. Le zoom optique 2x offre de nombreux détails, que ce soit à l’extérieur ou même à l’intérieur. Et, l’effet bokeh, bien que trop prononcé, est agréable et précis, et il s’avère beaucoup mieux que les autres smartphones de milieu de gamme sur le marché.

Ce qui a amené la note du Mi Note 3 est son haut score sur la partie vidéo, hésitant sur les détails de la texture et, sans surprise, les scénarios en faible luminosité. Mais avec un score global de 90, le Mi Note 3 de milieu de gamme est capable de côtoyer les smartphones haut de gamme de l’année dernière et de cette année. Vous l’aurez compris, il pourrait être vôtre dès demain !

Tags : DxOMarkMi Note 3Xiaomi
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.