Fermer
Microsoft

La gamme Microsoft Surface pourrait finir comme les smartphones en 2019

Le Surface Book 2 pourrait s'améliorer sous le capot

Edit : Un porte-parole de Microsoft a souhaité apporter une réponse : « Surface est toujours moteur de croissance et continue à redéfinir la manière dont les utilisateurs créent, apprennent et travaillent. Nous allons continuer à innover, et à créer de nouveaux appareils qui offrent à chacun des expériences inédites et impactantes ». Autrement dit, cela signifie que Microsoft n’envisage pas d’abandonner sa marque, et nous pourrions donc voir un Surface Book 2 prochainement.

Article original

Microsoft cessera de fabriquer du matériel Surface en 2019, au moins selon le CEO d’une boîte d’analystes. Cette revendication a émergé au Canalys Channels Forum, où le directeur général de la société d’analyses Canalys, Steve Brazier, a noté que Microsoft avait de nombreux coûts à réduire pour équilibrer ses livres de compte, et que la « Surface sera la première cible ».

Comme le souligne The Register, Brazier a noté que le PDG de Microsoft, Satya Nadella, est un « type du logiciel et du cloud », et que les ordinateurs convertibles de Microsoft vont finir de la même manière que ses smartphones. Brazier a observé : « La performance de la Surface est troublée : il y a de bons trimestres et des trimestres moins bons et, dans l’ensemble, elle ne gagne pas d’argent. Cette gamme n’a pas lieu d’être dans cette entreprise ».

Gianfranco Lanci, président et COO de la société chez Lenovo, a non seulement approuvé les dires de Brazier, mais a estimé que Microsoft pourrait abandonner l’activité Surface avant même l’année prochaine. Il a mentionné : « cela pourrait être plus tôt [que 2019]. Microsoft gagne beaucoup d’argent sur le cloud, gagne beaucoup d’argent sur Windows et Office, mais perd de l’argent sur les appareils. Et franchement, il est difficile de voir pourquoi ils doivent continuer à perdre de l’argent ».

Admettre la défaite ?

Les machines hybrides Surface ont toujours eu des hauts et des bas — depuis que Microsoft a lancé le premier appareil en 2012, entravé par son prix élevé et son système d’exploitation (Windows RT). Mais, le prix de base a toujours été élevé. Ces derniers temps, nous avons vu une baisse des revenus de la gamme Surface, qui a diminué de 2 % au dernier trimestre fiscal déclaré par Microsoft, et a diminué de près de 26 % par rapport au trimestre précédent. Cela contraste nettement avec l’année dernière lorsque les ventes étaient très fortes.

Aux côtés de la Surface Pro, le Surface Laptop est clairement une réussite

Il est clair que c’est un secteur qui connaît toujours plus ou moins des faiblesses. Et, les chiffres peuvent être liés au fait que Microsoft n’a pas trop renouvelé sa gamme de périphériques. Mais, même si la marque Surface ne fait pas gagner de l’argent à Microsoft comme le prétend Brazier, la gamme de machines hybrides ne consiste pas seulement à remplir les caisses.

L’idée a toujours été que la gamme Surface soit là pour montrer aux partenaires ce qui peut être fait avec les appareils Windows, notamment en matière de machines hybrides. Ce qu’elle a très bien fait d’ailleurs. Abandonner ses Surface serait perçue comme échec pour Windows, et ce n’est certainement pas ce que Microsoft veut — il suffit de voir l’ampleur que son retrait sur le secteur du mobile a eue.

C’est clairement une des raisons pour lesquelles il me semble peu probable que Microsoft va réellement retirer sa gamme Surface, même si l’accent est mis sur le cloud et sur les logiciels, où l’argent est réellement généré. Et vous, qu’en pensez-vous ? Quel est votre avis sur le sujet ?

Mots-clé : MicrosoftSurface
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.