Fermer
Navigateurs Web

Sur Edge, Microsoft privilégie la qualité des extensions plutôt la quantité

Sur Edge, Microsoft privilégie la qualité des extensions plutôt la quantité

L’année dernière, Microsoft a ouvert la voie aux extensions tierces à son navigateur Edge. Depuis lors, seulement 70 extensions ont été mises à disposition sur le nouveau navigateur introduit sur Windows 10. Au cours de la même période, Google a ajouté près de 10 000 extensions au Chrome Web Store et ce nombre a augmenté depuis. Dans une récente publication sur son blog, Microsoft a expliqué pourquoi Edge a très peu d’extensions par rapport à Google Chrome.

L’argument principal du peu d’extensions dans Microsoft Edge est la qualité par rapport à la quantité, a expliqué la firme. La société affirme qu’elle veut s’assurer que seules les extensions de qualité sont disponibles pour son navigateur, afin de garantir que l’expérience de l’utilisateur ne soit pas affectée. La société reconnaît que les progrès ont été lents, mais insiste sur le fait qu’il est important d’assurer le contrôle de la qualité.

« Nous avons adopté une approche pour mesurer de façon approfondie les nouvelles extensions », a déclaré Colleen Williams de Microsoft sur le blog de l’entreprise. « Les extensions sont l’une des fonctionnalités les plus importantes dans un nouveau navigateur, et nous avons mis la barre assez haute pour la qualité. Étant donné que les extensions interagissent étroitement avec le navigateur, nous avons porté une attention particulière à la sécurité, à la performance et à la fiabilité de Microsoft Edge avec ces extensions ».

Malheureusement, la part de marché est basse

Voici les extensions disponibles sur Microsoft Edge : peu, mais de qualités
L’argumentation de Microsoft a clairement du sens, car il y a sans doute beaucoup de mauvaises extensions et d’applications disponibles sur le Chrome Web Store. Ce dernier est loin d’être parfait, mais il n’est pas tout vide à l’instar de la boutique d’applications de Microsoft. En fait, plusieurs des extensions les plus populaires de Edge sont simplement des portages de ceux qui ont été développés pour Chrome.

Les navigateurs de Microsoft, en particulier les diverses itérations d’Internet Explorer, ont fait l’objet de railleries depuis de nombreuses années, mais la société a pris des mesures pour améliorer l’expérience de l’utilisateur. Et, si Edge est loin d’être parfait, il est supérieur à IE. Cependant, ces améliorations ont peu contribué à ce que Microsoft récupère des parts de marché. Une récente étude a révélé que Edge et IE combinés ne comportaient qu’une part de marché d’un peu plus de 21 %.

Si l’ajout d’extensions n’est pas ce qui va permettre à Edge de dominer le secteur, il sera certainement une meilleure alternative à Chrome et Firefox.

Mots-clé : EdgeMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.