Fermer
OS

Windows 7 reste très populaire malgré une fin de support très proche

Windows 7 reste très populaire malgré une fin de support très proche

Les statistiques fournies par NetMarketShare pour le mois de septembre indiquent que Windows 7 continue d’être le premier système d’exploitation de bureau dans le monde et, ce qui est pire, de rester un choix majeur malgré une date de fin de support qui est proche. Windows 10, qui est l’objectif principal de Microsoft à ce jour, se développe et se rapproche lentement de Windows 7. Mais, cela ne signifie pas nécessairement que la courbe des deux navigateurs va rapidement s’inverser.

En fait, la lente croissance de Windows 10 et le léger déclin de Windows 7 qui se passe chaque mois sont une preuve vivante qu’il faudra plus de temps avant que le nouveau système d’exploitation de bureau de Microsoft devienne le leader. Espérons que cela se produira avant janvier 2020, lorsque Windows 7 ne sera plus pris en charge par le géant basé à Redmond.

Si Windows 7 ne diminue pas plus rapidement, il est possible que Microsoft aille à faire face à un autre « cas Windows XP », avec des utilisateurs refusant de mettre à jour leur périphérique, malgré un système d’exploitation perdant le support et des systèmes restant vulnérables aux attaques.

Plus précisément, Windows 7 a maintenu sa position de leader avec 46,22 % de parts de marché en septembre, suivi de Windows 10 avec une part de marché 28,65 %. Certes, Windows 7 a diminué de 2,21 % par rapport au mois dernier, mais Windows 10 a seulement grignoté 0,66 % de ces utilisateurs.

 

Windows 7 maintient sa position de leader, devant Windows 10 et Windows XP.

Windows XP est également en chute

À première vue, cela ressemble à une tendance pour laquelle Microsoft devrait se satisfaire. En effet, la performance de Windows 7 au cours des 12 derniers mois a été faite de hauts et de bas, laissant entendre qu’un nombre assez important d’utilisateurs ont essayé Windows 10, avant de rétrograder à leur OS original pour diverses raisons. Par exemple, en novembre 2016, Windows 7 fonctionnait sur 47,17 % des machines, avant d’atteindre un record de 49,46 % en mai 2017. Depuis, l’OS a chuté.

Pour la bonne nouvelle, Windows XP perd également des parts de marché, mais encore une fois, tout se passe plus lentement que prévu. XP est actuellement installé sur 5,51 % des systèmes de bureau, soit une baisse par rapport aux 6,07 % de parts de marché le mois précédent. C’est réellement une bonne chose étant donné que l’OS n’est plus pris en charge depuis avril 2014.

Microsoft se prépare à publier une autre mise à jour majeure de Windows 10, nommée Fall Creators Update dans quelques jours, qui devrait aider à augmenter la part de marché de son dernier système d’exploitation.

Mots-clé : MicrosoftWindows 10Windows 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.