close
Microsoft

SQL Server 2017 arrive pour la première fois sur Linux

SQL Server 2017 arrive pour la première fois sur Linux, ou Windows si vous souhaitez

SQL Server 2017 est désormais disponible. Annoncée lors de la conférence Ignite 2017, la version lancée ce jour est une étape remarquable dans l’histoire de SQL Server, car ce n’est pas seulement une version pour la plateforme Windows. En effet, aujourd’hui la disponibilité générale de SQL Server 2017 pour Linux est présente. Il existe également une version conteneurisée pour un déploiement utilisant Docker.

SQL Server pour Linux a été annoncé en mars de l’année dernière à la grande surprise des utilisateurs. En effet, SQL Server est le type de logiciel qui permet généralement de vendre en même temps des licences de Windows. Les personnes achètent Windows Server dans le but exprès d’exécuter SQL Server. Par conséquent, le passage sur Linux risque de perdre les revenus correspondants aux licences de Windows Server.

Scott Guthrie, vice-président exécutif pour le cloud et l’entreprise de Microsoft groupe, a reconnu ce risque, mais a estimé qu’il a été compensé par l’opportunité de disposer de SQL Server sur Linux. SQL Server a un ensemble de fonctionnalités riches. Et, les potentiels clients ont indiqué à Microsoft qu’ils aimeraient l’utiliser, mais que malheureusement  ils étaient contraints à utiliser un environnement Linux ou dépendaient de Docker et de la conteneurisation. En tant que tel, Windows n’a pas eu la possibilité de satisfaire ces clients.

Les mêmes fonctionnalités et caractéristiques que Windows

L’utilisation d’un logiciel dépendant de Windows vers Linux a été utilisée dans le cadre d’un projet de recherche de Microsoft nommé Drawbridge, qui a étudié de nouvelles approches en matière de virtualisation et d’isolation de logiciels. Il est arrivé que ce travail de recherche s’aligne soigneusement avec la façon dont SQL Server lui-même était déjà conçu ; Drawbridge et SQL Server s’appuyaient sur une notion de bibliothèque de logiciels partagée entre l’application et le système d’exploitation hôte pour fournir des fonctionnalités essentielles telles que la gestion de la mémoire et la planification des threads.

L’intérêt pour SQL Server 2017 pour Linux semble élevé. Au cours de sa période de disponibilité en mode preview, il y a eu environ 2 millions de téléchargements de l’image Docker de SQL Server pour Linux. Alors que SQL Server semble coûteux par rapport à MySQL et Postgresql, pour les entreprises qui recherchent une base de données supportée sur le marché, SQL Server a tendance à avoir l’air bon marché par rapport à Oracle. Et en ajoutant un support Linux, un avantage clé d’Oracle a été considérablement éradiqué.

Bien que la plupart des fonctionnalités principales de SQL Server 2017 soient disponibles à la fois sur Windows et Linux, certaines fonctionnalités qui dépendent actuellement des fonctionnalités de Windows, par exemple, le support du clustering et de l’authentification intégrée de Windows, ne sont pas disponibles dans la version Linux. Mais pour la plupart, SQL Server pour Linux s’avère être une copie de la version Windows, avec les mêmes API, les mêmes fonctionnalités et les mêmes outils de gestion.

Tags : Ignite 2017LinuxSQL ServerSQL Server 2017
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.