close
Navigateurs Web

Selon NetMarketShare, Microsoft Edge n’a aucune chance de devenir un rival de Chrome

Selon NetMarketShare, Microsoft Edge n'a aucune chance de devenir un rival de Chrome

Microsoft a lancé son navigateur Edge avec joie, en le décrivant comme une alternative à Google Chrome et Mozilla Firefox. L’entreprise a même multiplié les benchmarks et effectué divers comparatifs pour montrer que le successeur d’Internet Explorer offre une meilleure sécurité et améliore l’autonomie du périphérique sur lequel il est utilisé.

Néanmoins, concernant l’adoption, Microsoft Edge a presque zéro chance de devenir un rival de Google Chrome, notamment si l’on se réfère aux derniers chiffres publiés par NetMarketShare pour le mois de juin, confirmant que Microsoft n’arrive pas à percer sur le marché. Pour juin 2017, Google Chrome était évidemment le meilleur navigateur sur PC avec une part de marché de 59,49 %, tandis qu’Internet Explorer, qui perd rapidement du terrain, car aucune nouvelle mise à jour des fonctionnalités n’est publiée, a été le second avec 16,84 % du marché. Mozilla Firefox était le troisième, avec 12,2 % du marché.

Microsoft Edge a atteint 5,65 % de parts de marché, soit une augmentation de seulement 0,02 % par rapport au mois précédent. Et en mai 2017, Edge a seulement amélioré sa part de marché de 0,01 %, après avoir affiché exactement la même augmentation en avril.

Chrome fonctionnant sur 6 PC sur 10

La part de marché de Microsoft Edge en juin 2017 reste assez petite

La croissance de Google Chrome ralentit également, surtout parce qu’il fonctionne déjà sur la majorité des PC. Le mois dernier, Chrome est passé de 59,36 % à 59,49 %.

La performance de Microsoft Edge est en deçà des attentes également en prenant en compte que cela se produit à un moment où Microsoft lance la mise à jour Creators Update de Windows 10, qui est considérée comme la version la plus avancée et sécurisée de son système d’exploitation. La nouvelle mise à jour apporte également de nombreuses améliorations pour Microsoft Edge, y compris de nouveaux outils dédiés à la convivialité et la sécurité, ainsi que de nouvelles extensions.

Mais, il semble que les utilisateurs ne sont pas impressionnés par le travail que Microsoft fait sur le marché des navigateurs, et la plupart préfèrent rester avec la solution de Google pour le moment.

Pour ce qu’il vaut, Microsoft Edge a de très grandes chances de devenir le troisième navigateur de bureau le plus utilisé au monde. Mais pour cela, Internet Explorer doit disparaître…

Tags : ChromeEdgeGoogleMicrosoftNetMarketShare
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.