Fermer
Smartphones

Meizu Pro 7 : allons-nous voir un petit écran E Ink à l’arrière ?

Meizu Pro 7 : allons-nous voir un petit écran E Ink à l'arrière ?

Au cours des dernières années, nous avons vu quelques smartphones avec un écran traditionnel en façade, et un écran E Ink à l’arrière, notamment avec la gamme de smartphones Yotaphone. Mais, une telle conception n’a jamais levé les foules, et n’a jamais été reprise par un constructeur majeur du marché. Néanmoins, il semble que le fabricant chinois Meizu est sur le point d’inclure un petit écran E Ink à l’arrière du smartphone, vous permettant de visualiser les notifications sans allumer l’écran principal.

Les images sont apparues sur le réseau social chinois Weibo, montrant ce qui pourrait être le Meizu Pro 7. En façade, il ressemble à des dizaines d’autres smartphones Android, avec des bords assez minces, un bouton d’accueil sous l’écran et une caméra et un haut-parleur au-dessus de l’écran.

Mais, l’arrière du smartphone comporte un écran E Ink sous la configuration à double capteur photo. Contrairement à un écran de pleine taille, ce dernier pourrait avoir des fonctionnalités limitées, et ne permettra pas de lire des ebooks par exemple. Selon la source chinoise, l’écran secondaire pourrait être utilisé pour afficher l’heure, la date, des rappels, des messages de discussion et d’autres informations utiles pendant que vous vous déplacez.

Et les autres spécifications ?

Le smartphone devrait comporter un écran couleur de 5,2 pouces d’une résolution de 1 920 x 1 080 pixels à l’avant, un processeur MediaTek Helio X30 couplé avec 6 Go de RAM sous le capot, et une configuration à double capteur photo, avec des lentilles Sony IMX386 et Sony IMX286.

Bien qu’excitant, la grande question est de savoir si le futur smartphone Meizu Pro 7 finira par être vendu en dehors du pays d’origine de la société, à savoir la Chine.

Quel téléphone voudriez-vous voir avec un écran secondaire E Ink à l’arrière ?

Mots-clé : E-InkMeizuMeizu Pro 7Pro 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.