Fermer
Smartphones

Samsung vient de déposer la marque Galaxy S8 !

Il n’y a jamais eu beaucoup de doute que le successeur du Galaxy S7 serait nommé le Galaxy S8 – du moins, dans mon esprit. En effet, depuis de nombreuses années maintenant, Samsung a adopté et a suivi une convention de nommage traditionnelle, laissant peu de doute aux noms de sa flotte de dispositifs. Mais, il est maintenant plus ou moins confirmé.

Samsung a déposé une demande auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office) pour la protection du nom Galaxy S8, de sorte que la firme sud-coréenne devrait bien utiliser celui-ci pour son futur flagship — à moins que ce soit une action pour éviter qu’un concurrent chinois lance un smartphone avec ce nom, mais je n’y crois guère.

Quoi qu’il en soit, il y a une interrogation à laquelle ce dépôt de marque ne répond pas : est-ce qu’un autre modèle va être lancé à ses côtés, puisque depuis plusieurs semaines on parle d’un possible Galaxy S8 Plus en lieu et place d’un modèle edge.

Alors, edge ou Plus ?

Alors que le légitime successeur de la gamme Edge de Samsung serait le Galaxy S8 edge, il y a de nombreuses spéculations que tous les modèles du S8 seront courbés. Dans ce cas, le nom « edge » serait superflu. Ainsi, pourrait-il être nommé le Galaxy S8 Plus à la place ?

Vers un abandon de la gamme Edge si tous les Galaxy S8 sont courbés ?

Quoi qu’il en soit, nous devrions bientôt le savoir, puisque les deux smartphones seraient lancés dans les prochains mois, et peut-être dès le MWC 2017 à la fin du mois de février.

Des rumeurs suggèrent que les nouveaux flagships de Samsung pourraient avoir des écrans 4K, des caméras à double lentille, beaucoup de puissance et un assistant doté d’une intelligence artificielle (IA). Autrement dit, ils pourraient être très très alléchants, et pourraient permettre à Samsung d’oublier le tragique épisode du Galaxy Note 7.

Mots-clé : Galaxy S8Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.