Fermer
ActualitésWeb

Megaupload : Vos données vont avoir un sursis de deux semaines

L'iPhone 12 mini a de nouveau fait parler de lui dans une fuite

Alors qu’hier je vous annonçais que vos données sur Megaupload allaient être supprimées dès ce jeudi, notamment après que le FBI ait reçu les mandats pour se saisir de toute la collection des données, il semblerait qu’un sursis ait lieu, puisque les hébergeurs du site de partage de fichiers, Carpathia Hosting et Cogent Communications, ont accepté un accord qui permet de garder les fichiers sauvegardés pendant au moins deux semaines.

L’avocat de Megaupload, Ira Rothken, a confirmé cette annonce. Ce retard va donc permettre de donner un peu plus de temps pour que les autorités et les dirigeants de Megaupload parviennent à un accord sur la façon de traiter la question :

Selon les premiers chiffres annoncés, les données stockées sur les serveurs pourraient coûter à l’industrie du divertissement 500 millions de dollars de pertes, mais comprend aussi des dizaines de millions de fichiers légitimes, qui avaient été téléchargés et stockés sur le service.

Une déclaration de Carpathia sur l’éventuelle saisie des dossiers du gouvernement fédéral, a affirmé que la compagnie est à ce jour incapable de fournir les données :

In reference to the letter filed by the US Department of Justice with the Eastern District of Virginia on Jan. 27, 2012, Carpathia Hosting does not have, and has never had, access to the content on MegaUpload servers and has no mechanism for returning any content residing on such servers to MegaUpload’s customers. The reference to the Feb. 2, 2012 date in the Department of Justice letter for the deletion of content is not based on any information provided by Carpathia to the US Government. We would recommend that anyone who believes that they have content on MegaUpload servers contact MegaUpload. Please do not contact Carpathia Hosting

Comme l’indique Carpathia Hosting, il n’est pas nécessaire de les contacter pour récupérer vos données, puisqu’il ne dispose pas, et n’a jamais eu, l’accès au contenu sur les serveurs Megaupload, et est donc incapable d’aider les clients à accéder à leurs données.
Désormais, le seul espoir est que “Megaupload” arrive à recenser les comptes “légitimes” pour éviter la suppression des données.

Il va falloir faire très vite puisque les hébergeurs vont certainement vouloir récupérer l’espace de stockage pris par les très nombreux fichiers de Megaupload… En effet, depuis que le FBI a autorisé la suppression des données les hébergeurs ont la possibilité de supprimer les fichiers selon leur bon vouloir.

Rothken a déjà fait valoir que les données ne pouvaient être supprimées, affirmant qu’elles devraient être gardées comme preuve pour le procès, tout en appuyant sur le cas de la tenue des dossiers pour le compte de ses clients.

Wait&See ! Avez-vous des fichiers à récupérer ?

Mots-clé : Carpathia HostingCogent CommunicationsdonnéesFBIMegauploadsuppression
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.