Sony repense sa stratégie mobile avec peut-être Firefox OS comme son sauveur

Il semble que il y a une certaine confusion chez Sony, notamment en ce qui concerne les plans de la division mobile dans un futur proche. Comme l’a déclaré Reuters il y a de cela quelques semaines, la firme veut devenir le troisième fabricant mondial de mobiles – elle est actuellement à la quatrième place – et pour ce faire voit dans les téléphones moins chers – entrée et milieu de gamme – une stratégie clé pour y arriver.

Ceci est en contradiction avec un note du Product Manager Xperia, Sneedon Stephen, qui a indiqué juste après le CES 2013, que les smartphones d’entrée de gamme n’ont pas assez la « Sonyness » et que la firme « pourrait laisser ce marché à d’autres fabricants ». Toutefois, selon Kunimasa Suzuki, qui a parlé à Reuters, les smartphones bon marché Sony sont là pour durer et la marque a maintenant l’intention de modifier sa stratégie en fonction de la situation géographique – une approche similaire à Samsung.

Sony repense sa stratégie mobile avec peut-être Firefox OS comme son sauveur

Pour atteindre son objectif et ainsi occuper la troisième place derrière Samsung et Apple, elle a besoin de dépasser Huawei et repousser le défi d’extension de ZTE. Alors que la paire chinoise ont produit récemment quelques intéressants smartphones haut de gamme, les deux sont toujours très omniprésents dans le bas et milieu de gamme. Sony affirme que ses téléphones dits « low cost » sont nécessaires pour faire un plongeon dans les marchés en développement et sont de plus en plus importants dans le monde. Mais, il semblerait que Sony n’adopte pas son traditionnel système d’exploitation mobile Android pour cette mission, car la firme peut viser encore plus bas.

Un indice à ses plans provient d’un partenariat récemment annoncé entre Sony et le réseau européen Telefonica afin de porter conjointement le tout nouvel OS de la Fondation Mozilla, Firefox OS. La déclaration a été rapidement suivie par la libération d’une version développeur de Firefox OS prête à l’emploi pour le Xperia E, l’un des téléphones les plus rudimentaires de la gamme Sony.
Vous ne pourriez pas faire des annonces comme celles-ci sans avoir un plan bien élaboré en place, et Firefox OS est presque exclusivement destiné aux marchés émergents. Cela laissera les smartphones plus coûteux tels que le Xperia Z destiné à être vendu uniquement dans les marchés « plus établis ».

Alors que ZTE a révélé le ZTE Open au Mobile World Congress, et Alcatel avec le One Touch Fire, s’avéraient être les deux premiers smartphones fonctionnant sous Firefox OS au moment de l’événement, il semblerait que Sony soit déjà en train de rattraper ce retard. Cependant, Sony a l’avantage de disposer d’une bonne réputation, ce qui pourrait signifier qu’un Xperia E embarquant Firefox OS pourrait s’exporter facilement, mais on peut s’attendre à ce qu’un smartphone Firefox OS par Sony soit en vente en 2014 – comme l’a promis Sony lors du MWC, tandis que le premier smartphone Firefox OS d’autres fabricants devraient être mis en vente dès cet été.

Pensez-vous qu’il s’agisse de la bonne stratégie pour Sony ?

  • Pingback: Sony repense sa stratégie mobile avec peut-être Firefox OS comme son sauveur | Actualités et veille technologique | Scoop.it

  • Raphael Deschaepmeester

    sony va proposer dans quelques mois un xperia cybershot et un xperia walkmann , dans le secteur des pays dévellopés , alors pourquoi ne pas reprendre cette stratégie et en faire plus qu’un , pour mieux frapper fort, il faut tout simplement proposer un xperia avec osfirefox en mélangeant le futur terminal cybershot et walkmann , sony combine toute les fonctionalités d’un walkman et d’un cybershot directement intégré sur UN SEUL XPERIA ………..et cerise sur la gâteau , LES NORMES IP pour combler les sociétés des pays en voie de dévellopement . l’union fait la force ;) je crois que je rêve , mais le slogan de sony, dit bien : tout peut devenir réalité ;)