Fermer
OS

webOS renaît de ses cendres avec LuneOS

LuneOS

Le système d’exploitation qui a fait son apparition sur le Palm Pre et le HP TouchPad, connaît aujourd’hui un autre périple dans sa dure vie d’existence. Un groupe de développeurs a repris le code source de HP concernant webOS, publié il y a quelques années, et l’a transformé en quelque chose de nouveau nommé LuneOS.

Bien que le système d’exploitation soit encore un travail en cours, vous pouvez d’ores et déjà le télécharger et l’installer sur une poignée de dispositifs, y compris la tablette HP TouchPad et le Google Nexus 4.

La dernière version de LuneOS fonctionne également sur ​​le Samsung Galaxy Nexus et la tablette Google Nexus 7 (2012 WiFi), mais ces dispositifs ne seront pas supportés à l’avenir – même si l’équipe encourage les gens à porter LuneOS sur d’autres dispositifs.

LuneOS

À ce jour, LuneOS est un système d’exploitation assez simple. Il comprend une application de configuration, le navigateur web, une application e-mail, et le système de gestion de paquets Preware. Il y a aussi un support pour les mises à jour over-the-air, et le but est d’avoir tout en mains afin d’appliquer les mises à jour dès qu’elles sont disponibles – sans passer par une nouvelle installation.

Alors que LuneOS hérite du look and feel du coeur de webOS livré les smartphones et tablettes de Palm et HP, l’interface utilisateur a été redéveloppée en utilisant QT 5.2, QML, Webkit 2 et d’autres outils modernes.

Le logiciel peut également emprunter des fonctionnalités de Android, de sorte que si vous installez LuneOS sur un appareil livré avec Android, il peut faire usage des pilotes graphiques de Android et des fonctionnalités de téléphonie. Les futures versions pourraient également tirer profit de Android pour l’audio, l’accélération matérielle de la vidéo, des capteurs et des caméras. Mais, et je vous vois venir, ne vous attendez pas à exécuter les applications Android sur LuneOS : il s’agit d’un système d’exploitation différent, qui ne prend en charge que les applications de webOS/LuneOS (ou les applications web).

webOS renaît de ses cendres avec LuneOS

En ce moment, si vous voulez un système d’exploitation entièrement fonctionnel pour les appareils mobiles, vous feriez mieux d’utiliser Android, iOS, Windows Phone, ou même Firefox OS, Ubuntu ou Sailfish. Mais si vous avez tant aimé webOS, avec sa recherche universelle et d’autres caractéristiques de celui-ci, dont certaines ont commencé à apparaître dans les autres systèmes d’exploitation Android, il peut éventuellement être une autre option, sans pour autant qu’il ait un jour toutes les fonctionnalités disponibles dans Android et iOS.

webOS a eu une vie un peu chaotique, puisque HP a abandonné son projet de commercialiser des smartphones et tablettes sous webOS en 2011. La société a ainsi bradé tous ses dispositifs sous webOS, afin de le remplacer par Android. webOS s’est ensuite converti dans la foulée en un projet open source, mais n’a jamais réussi à convaincre jusqu’à ce que LG acquiert la plupart des vestiges du projet webOS de HP afin de construire un nouveau OS pour ses Smart TV.

Cette année, LG a commencé à vendre ces téléviseurs , et ils ont reçu des critiques très positives de la part des gens qui les utilisent. Mais, comme le souligne GigOm, un choc culturel entre les équipes de webOS et celles de LG a conduit à des départs de grande envergure. La nouvelle interface TV simplifiée qui devait être lancée cette année n’a pas vu la lumière du jour, et on ne sait pas ce que l’avenir lui réserve.

Maintenant, il semble que webOS pourrait être réincarné d’une autre façon … comme un système d’exploitation mobile de niche maintenu par des amateurs.

Mots-clé : LuneOSwebOS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Intel Edison : le micro-PC disponible pour les développeurs et les amateurs

Intel vient d'officialiser la disponibilité du micro-PC Edison, que la société a dévoilé pour la première fois en janvier dernier....

Fermer