close
Jeux

Voici comment la Nintendo Switch va enfin attirer les développeurs tiers

Jouez avec de minuscules contrôleurs Joy-Con partout

Bien que son matériel semble plus attrayant que la Wii U a pu l’être, si la Nintendo Switch veut connaître un gros succès, elle va devoir faire ce que beaucoup de consoles de Nintendo ont eu du mal à faire ces dernières années : attirer les développeurs de jeux tiers.

Mais, selon l’analyste de l’Industrie, Michael Pachter, relayé par Nintendo Life, la maison de Mario aurait évolué cette fois-ci en créant des outils de développement qui assurent le développement de jeux pour la Switch. Ainsi, le processus aurait été simplifié, afin que la console puisse rivaliser avec des consoles comme la PS4 et la Xbox One.

En parlant sur son podcast, l’analyste a déclaré qu’il avait « […] effectivement entendu de la part des développeurs que Nintendo aurait facilité le travail de par rapport à la concurrence. La problématique va être la puissance de traitement ».

Pour le meilleur… et le pire !

Il y aura donc des concessions à faire, selon Pachter. Simplifier les outils de développement est une chose, mais si la console elle-même ne peut pas alimenter les expériences que les développeurs envisagent, ils pourraient regarder ailleurs, plutôt que d’envisager également le portage sur la Switch.

Nintendo Switch : la portabilité

La problématique pourrait être liée au mode portatif de la Switch – bien que cela reste à confirmer, puisqu’il est spéculé que la Switch est moins puissante lorsqu’elle est dans vos mains plutôt que dans son dock.

Quoi qu’il en soit, nous devrions en savoir un peu plus dans quelques jours, lorsque Nintendo officialisera la console. Dès lors, on pourra savoir si les développeurs auront tout intérêt à offrir un support à la nouvelle console. À l’exception de la Wii, Nintendo n’a pas eu le support des développeurs tiers.

Tags : NintendoNintendo Switch
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.