fermer
Smartphones

Voici une image qui pourrait présenter un smartphone de Kodak

Si Kodak, un pilier de la photographe, est loin d’être aussi populaire qu’elle a pu l’être tout au long de la seconde moitié du 20e siècle, l’entreprise ne va pas abandonner si facilement.

Une photo de teasing récemment publiée sur Twitter par Kodak, qui a depuis été retirée, montre ce qui semble être un bouton de déclencheur dédié sur le côté d’un smartphone, avec l’emblématique logo Kodak de la marque incrusté dans celui-ci. Si peu de chose ressort de l’image, autre que le bouton et le bord d’un écran, le texte « 20 OCT 2016 » qui l’accompagne n’a pas mis longtemps à alimenter les rumeurs d’une nouvelle annonce concernant un éventuel smartphone.

L’arrivée de Kodak sur le marché du mobile, et plus particulièrement le smartphone, n’a rien de nouveau, et ce ne serait pas une surprise. Au CES 2015, Kodak a dévoilé le IM5, un smartphone conçu en collaboration avec le Groupe Bullitt, mais commercialisé sous la marque Kodak. Malgré des projecteurs braqués sur lui, le IM5 n’a pas été très populaire.

Une collaboration entre Kodak et un constructeur ?

Kodak a déjà lancé le smartphone IM5 au CES 2015
Kodak a déjà lancé le smartphone IM5 au CES 2015

Avec une image, désormais retirée, il n’y a pas grand-chose à récupérer du teaser. Si l’on devait un peu spéculer, on pourrait imaginer une collaboration entre Kodak et un constructeur du marché déjà établi, semblable au partenariat entre Huawei et Leica. Ce partenariat pourrait être quelque chose d’aussi simple qu’une application Kodak dédiée pour prendre des photos, ou quelque chose d’un peu plus poussé comme la conception de tout ce qui gravite autour de la caméra — capteur, lentille, application, etc.

Quoi qu’il en soit, il reste 7 jours avant de découvrir ce que la firme a derrière la tête. Notez bien la date dans votre agenda afin de garder un œil sur ce que Kodak a en boutique. Rendez-vous le 20 octobre ici même.

Tags : Kodakteasing
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.