Fermer
Google

L’assistant vocal Chirp devrait être nommé Google Home, et lancé cet automne

Si vous étiez septique concernant les plans de Google d’introduire un concurrent au Amazon Echo, une nouvelle publication pourrait vous faire changer d’avis, en affirmant ce que nous allons voir lors de la Google I/O, qui débute aujourd’hui.

Selon le New York Times, Google va introduire son dispositif autonome de domotique connecté à la I/O 2016, et nommer ce dernier le « Home ». Jusqu’ici, nous connaissions ce dernier sous le nom de code « Chirp ».
La publication du NYT précise que le Google Home va être un dispositif qui « répond à de simples questions, et réalise des tâches de base ». Toujours d’après la source, nous apprenons qu’il fera ses débuts cet automne.

En dehors du nouveau nom et de sa pseudo-confirmation que le dispositif sera publié à l’automne, il n’y a rien de nouveau à signaler. On ne peut pas dire si Google aura des API ouvertes pour les développeurs, ou si vous serez en mesure d’utiliser la familière commande « OK Google » pour déclencher une nouvelle tâche ou une requête.

L'assistant vocal Chirp devrait être nommé Google Home, et lancé cet automne

Google a annoncé son initiative domotique, baptisée Android@Home, en 2011, mais n’a rien fait avec elle. La société a ensuite acquis la société de domotique Nest pour 3,2 milliards de dollars en février 2014, lançant de nouveaux produits. Google a également publié une gamme de routeurs intelligents nommés OnHub, conçus par des partenaires — ASUS et TP-Link. Le OnHub a récemment reçu un support pour IFTTT, une plate-forme logicielle qui peut aider les utilisateurs à effectuer de simples tâches comme alerter les parents lorsqu’un enfant rentre à la maison.

Si Google a déjà son propre assistant vocal mobile nommé Google Now, Google Home sera adapté à l’exécution des tâches autour de la maison.

Une concurrence accrue

Amazon a sculpté sa propre offre de domotique avec son enceinte intelligente Echo et son assistant vocal Alexa. Le Amazon Echo peut actuellement effectuer des tâches comme appeler un Uber, commander des produits dans une épicerie ou lire des nouvelles de la journée à haute voix.

Amazon Echo

Apple a également son propre assistant vocal nommé Siri, mais ses capacités sont très limitées par rapport à la concurrence. Siri est idéal pour poser des questions de base, mais ne suffit pas pour effectuer des tâches complexes. Toutefois, Apple a son propre framework HomeKit pour aider les développeurs à intégrer Siri dans les appareils de domotique.

Enfin, Facebook travaille également sur sa propre solution d’intelligence artificielle avec ses chatbots, qui visent à aider les utilisateurs à effectuer de simples tâches, comme trouver des news et même effectuer des achats en ligne.

Si les deux publications sont exactes sur le moment de son annonce, nous devrions entendre parler du Google Home lors de la keynote de Google qui débute à 19 heures ce soir.

Mots-clé : ChirpGoogle HomeHomeIO 2016
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.