Fermer
Navigateurs Web

Google prêt à abandonner le support de Flash dans Chrome

Steve Jobs a peut-être célébré la mort de Flash en 2010, mais la technologie d’Adobe a réussi à survivre en dépit de la croissance de l’HTML5. Cependant, cela commence lentement à changer. Google vient d’annoncer qu’elle commence à éliminer le support par défaut de Flash dans son navigateur Chrome.

Au 4e trimestre 2016, Chrome cessera le support publicitaire pour le player Flash, malgré le fait que la technologie soit toujours chargée dans le navigateur.

Pour les sites où la vidéo HTML5 est proposée aux côtés de Flash, Chrome va charger la nouvelle technologie par défaut. Mais, pour les sites où le Flash est la seule option, les utilisateurs seront invités à ajouter le site à une liste blanche, afin de lire le contenu, en utilisant le player d’Adobe.

Google prêt à abandonner le support de Flash dans Chrome

Il y aura également une liste blanche pour les 10 sites les plus populaires qui comptent toujours sur le player Flash, à avoir YouTube, Facebook, Twitch ou encore Amazon. La liste sera régulièrement réexaminée, et doit expirer après 12 mois. Le plan est donc de supprimer des sites de la liste chaque fois que c’est possible – par exemple, Twitch va passer au streaming vidéo en HTML5, et devrait donc commencer à progressivement éliminer l’utilisation de Flash. Cela signifie que, après le quatrième trimestre 2017, Flash devra être explicitement activé sur chaque site qui essaie de l’utiliser.
Pour les professionnels, Google va ajouter le support de la gestion de la liste blanche afin de s’assurer que les entreprises qui ont besoin de Flash pour les sites Intranet ou similaire ne subissent aucun problème.

Liste blanche pour les 10 sites les plus populaires qui comptent toujours sur le player Flash

Il faudra encore patienter pour une extinction complète !

Les nouvelles ne sont pas vraiment une surprise. Adobe s’est elle-même éloignée de Flash, tandis que le nouveau navigateur Web de Microsoft, Edge, a commencé l’abandon de Flash. Flash est déjà le dernier plug-in restant, où tous les principaux navigateurs restreignent complètement le player, ou l’interdisent purement et simplement, comme d’autres plug-ins. Les développeurs de navigateurs sont maintenant cohérents dans leur désir de le pousser hors du Web, mais sa large utilisation et la complexité de nombreux sites qui continuent à l’utiliser signifient que ce n’est pas encore trivial.

Ce délai s’aligne avec les précédentes rumeurs que Flash serait aux oubliettes dans les deux prochaines années.

Mots-clé : ChromeFlashGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.