close
ActualitésGoogle

Saviez-vous que votre réseau Wifi était possiblement indexé par Google ? Comment l’éviter ?

Quelle fut ma surprise quand j’ai lu ce nouveau billet sur le blog de Google… En effet, saviez-vous que votre réseau Wifi était possiblement indexé par Google ? Non ? En tout cas, me concernant j’en avais entendu parlé mais autant vous dire que cela ne m’avait pas tracassé !

Or il semblerait que ce soit un sujet très épineux pour Google. L’article de Google indique que la firme a annoncé un moyen pour les propriétaires de réseaux sans fil, d’éviter et même se retirer de leur base d’indexation. Pour ce faire les ingénieux googlers nous ont trouvé une méthode digne des plus grands … Il “suffit” d’ajouter le suffixe “_nomap” au nom du réseau (SSID). Vous êtes aussi surpris que moi de cette méthode ?

Si on en revient à la base, le serveur de localisation Google (Google Location Server) indexe tous les réseaux sans fil connus à travers le monde, chacun associé à son emplacement. Les téléphones portables et autres dispositifs mobiles peuvent utiliser ces données, afin de se retrouver en plein milieu de Paris s’ils n’ont pas la chance de disposer d’un GPS, ou plus simplement récupérer une connexion Wifi afin d’économiser de la batterie, avoir un meilleur débit et accessoirement réduire le coût de la facture dans le cas où l’utilisateur ne dispose pas d’un forfait illimité.

Mais stocker ces informations a un coût ! Non pas financier, mais moral. Bien que la société ait maintes et maintes fois soulignée qu’elle ne stockait aucune information qui pourrait personnellement identifier le détendeur du réseau dans sa base de données, ceci s’est révélé douteux lorsqu’en mai dernier des “véhicules Street View” avaient recueilli par erreur “des données utilisateurs” à partir des réseaux sans fil non sécurisés…
Il n’a pas fallu longtemps pour que la société soit attaquée et subisse des critiques sévères sur la notion de la vie privée. Elle a d’ailleurs à ce sujet été condamnée à une amende de 150 000€ en Belgique !

Après cette épisode la société avait annoncé le mois dernier une solution pour que les utilisateurs puissent retirer leur emplacement indexé. Un mois plus tard nous voilà avec cette solution : après avoir changé le nom de votre réseau WiFi en ajoutant “_nomap” à la fin de celui-ci, il devrait être retiré de la base d’indexation de Google une fois que ce dernier servira de relais pour fournir des données…
Autrement dit, imaginons que votre réseau ait pour nom “BlogNT”, vous allez devoir le renommer par “BlogNT_nomap”.

Concrètement si vous êtes titulaire d’un compte Free voici la manipulation à effectuer.

Note : Attention le renommage du réseau provoquera un nouveau paramétrage pour tous les appareils déjà associés. Pensez-y avant de le faire…

  • 1 – Connectez-vous sur votre portail Free, vous devriez obtenir cette interface :

Saviez-vous que votre réseau Wifi était possiblement indexé par Google ? Comment l'éviter ? - Portail Free

  • 2 – Cliquez sur l’icône “Internet”, puis cliquez sur “Configurer mon réseau WiFi Freebox” afin d’arriver sur cet écran :

Saviez-vous que votre réseau Wifi était possiblement indexé par Google ? Comment l'éviter ? - Configuration du réseau Wifi

  • 3 – De là, allez à la configuration du nom de votre réseau et modifiez le.

Saviez-vous que votre réseau Wifi était possiblement indexé par Google ? Comment l'éviter ? - Changement du nom du SSID

  • 4 – Le tour est joué ! Vous n’avez plus qu’à associer de nouveau tous vos appareils…

Sur l’article du blog on peut également lire que la firme espère que les autres entreprises fournissant des services similaires seraient en train de commencer à respecter le suffixe décidé par Google, donnant ainsi aux utilisateurs la capacité d’éviter d’être indexés par l’ensemble des services de localisation, et ce bien sûr en faisant une seule manipulation. Effectivement je me vois mal changer constamment le suffixe de ma box !

Enfin, dernier point que l’on peut retrouver dans l’article, est que la société fournit également un tutoriel utile qui explique le service de localisation de Google en détail et vous aide à configurer votre réseau si vous souhaitez le retirer de leur base.

Je pense que nous sommes unanimes pour dire que la solution en elle-même est plutôt bizarre. En effet, je me demande combien de personnes vont être au courant de cette méthode, combien vont l’appliquer et combien vont savoir le faire… Je pense que cette manipulation sera faite par une minorité d’utilisateurs et une catégorie d’utilisateurs avertis. Allons-nous rapidement voir dans la liste des réseaux Wifi disponibles des noms tels que “xxx_nomap” ? Quelle va être la réaction des utilisateurs face à ce nom plutôt farfelu ? Les FAI vont-ils prendre position afin d’indiquer la base de ce suffixe ?
Autant de questions pour lesquelles je suis incapable de trouver une réponse… et vous ?

En tout cas selon moi, les gens ne devraient pas avoir besoin d’indiquer explicitement au nom de leur réseau qu’ils ne veulent pas être indexés… Avez-vous déjà indiqué “Ne pas se servir” lorsque vous ne voulez pas que l’on se serve dans votre sac ? Il est évident qu’il aurait été plus logique de faire l’inverse, c’est-à-dire que les gens souhaitant que leur réseau soit indexé, ajoute le suffixe “_map” à leur SSID afin d’autoriser Google à prélever les données.

Qu’en pensez-vous Avez-vous les réponses à mes questions ? Je suis impatient de vous lire…

Tags : "_nomap"Googleindexationréseaux Wifi
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.