Fermer
Google

IO 2015 : le projet Jacquard de Google prêt à connecter vos vêtements

Google a deux nouveaux projets visant à nous fournir de nouvelles façons d’interagir avec nos appareils. L’un est un projet expérimental utilisant la technologie radar pour vous permettre de contrôler vos objets connectés, ou d’autres gadgets en utilisant la gestuelle.

L’autre est une technologie portable nommée Project Jacquard qui tisse (littéralement) des capteurs tactiles dans le tissu. Cela signifie que votre prochaine chemise, votre veste de sport, ou un jeans pourraient vous permettre d’interagir avec votre smartphone en touchant vos vêtements plutôt que l’appareil lui-même.

En d’autres termes, en plus d’être le centre de toutes vos recherches, Google veut également être dans vos vêtements. L’un des premiers partenaires est Levi’s. La technologie peut détecter votre main pour déclencher certaines actions, mais elle reconnaît aussi un seul doigt ou une saisie multi-touch pour une variété de gestes.

Google Project Jacquard

Un énième projet de l’équipe ATAP

Google affirme qu’elle ne prévoit pas que le tissu intelligent remplace les écrans tactiles ou d’autres entrés, mais il pourrait offrir d’intuitives façons d’interagir avec vos appareils quand vous ne voulez pas regarder votre smartphone.

Le projet Jacquard a été imaginé et développé par l’équipe ATAP (Advanced Technology and Projects) de Google, qui est chargée d’élaborer de nouvelles technologies. Bien que celui-ci puisse uniquement rester sous la forme de projet, l’équipe ATAP pourrait le transformer en un véritable produit d’ici quelques années.

Google Project Jacquard

Mais, le fait que Google parle publiquement du projet Jacquard est une assez bonne indication que la société considère qu’il est l’une de ses technologies les plus prometteuses.

Mots-clé : IO 2015IO15Jacquard
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.