close
Apps

La suite iWork accessible gratuitement pour les utilisateurs sous Windows

La fracture de plus en plus étroite entre les écosystèmes Mac et PC s’amincit à nouveau aujourd’hui. En effet, la célèbre suite bureautique iWork d’Apple est maintenant disponible pour les utilisateurs sous Windows par le service iCloud. La plateforme est disponible gratuitement à toute personne qui a un identifiant Apple ID et qui peut se connecter à iCloud, peu importe si vous le faites sur votre MacBook ou un PC Windows. Cette approche agnostique sur l’appareil semble suggérer que Apple a de grands espoirs sur la capacité du service iCloud à attirer de nouveaux utilisateurs pour son propre écosystème, même après les controverses de l’année dernière.

Les versions Web de Pages, Numbers et Keynote, sont, respectivement, les réponses d’Apple à Word, Excel et PowerPoint, et peuvent maintenant être utilisées par n’importe qui ayant un identifiant Apple. L’intention est clairement que les outils soient utilisés dans les dispositifs Apple, mais les laisser ouverts aux curieux utilisateurs de PC pourrait bien tenter certains des plus ancrés aux solutions de la firme de Redmond. Une des plus grandes forces de la suite est sa capacité à produire des documents esthétiques : la libération de Pages sur iOS a été annoncée comme le plus beau service d’édition de texte jamais vu sur un dispositif portable.

Cependant, cette libération n’est pas seulement liée à la rivalité séculaire entre Mac et PC. Les plateformes de productivité sur le Web sont un champ de bataille émergent que plusieurs différentes sociétés visent à s’octroyer. Apple n’a pas une mince tâche devant elle si elle souhaite que iWork titille Google Docs et Office 365.

iCloud

La suite iCloud d’Apple a été lancée en 2011 comme une plateforme de stockage sur le cloud, qui a permis aux utilisateurs de sauvegarder leurs données et y accéder depuis différents appareils. Depuis lors, les fonctionnalités du service se sont progressivement élargies, mais l’ajout d’aujourd’hui représente sa plus grande expansion jusqu’à présent.

Plutôt que de fournir simplement des outils qui complètent l’utilisation des appareils Apple, iCloud est lancée comme quelque chose de grand. Au lieu de simplement téléverser des fichiers sur iCloud afin d’y accéder plus tard, il est maintenant possible d’utiliser des logiciels comme Pages pour faire votre travail au sein même d’iCloud. Apple espère probablement que l’exposition des potentiels clients pour ses propres applications et l’interface utilisateur de celles-ci vont les convaincre à se joindre à leur écosystème de produits. C’est une stratégie pas trop différente de la façon dont Google lie tous ses services en un seul compte.

Pour essayer iWork par vous-même, il suffit de simplement vous rendre sur le site de iCloud, et de vous connecter avec votre identifiant Apple. Pages, Numbers et Keynote seront tous disponibles, tant que vous avez mis à jour votre compte pour iCloud Drive.

Tags : AppleiCloudiworkWindows
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.