Fermer
Développement

Microsoft passe .NET en open source, et offre Visual Studio librement

Et si l’on apprenait de ses erreurs ? Et bien, c’est en tout cas ce que me laisse penser les dernières de Microsoft, tant décriées sur plusieurs aspects ces dernières années. Après avoir été la risée de tous les développeurs avec IE6, et plus récemment de la part des consommateurs qui semblent ne pas avoir réellement adopté l’approche tactile imposée par Windows 8, le géant de la technologie semble peu à peu sortir la tête de l’eau.

Après avoir rendu libre Office sur Android et iOS la semaine dernière, Microsoft a secoué le monde du développement, en rendant cette fois .NET open source, et s’engageant à le faire fonctionner sur Linux et Mac OS X. De plus, la firme a l’intention de distribuer une version spéciale de son populaire IDE, Visual Studio.

Soma Somasegar, vice-président de la division des développeurs chez Microsoft, a confirmé que le .NET Core allait finalement être sous la licence MIT, une licence de logiciel libre et open source, non copyleft, permettant donc d’inclure des modifications sous d’autres licences, y compris non libres.

La plateforme de développement sera également portée sur d’autres plates-formes en dehors de Windows, avec un portage prévu sur Linux et Mac OS X, et possiblement sur Android et iOS par la suite.

Microsoft passe .NET en open source

Tout cela semble très bien, mais c’est un peu plus compliqué qu’il n’y paraît. Une grande partie, mais non la totalité, du frameword original de .NET est disponible, mais uniquement en “lecture seule”. Ce que nous avons actuellement est un petit sous-ensemble des sources de .NET, prévu pour vous aider à déboguer des programmes. Le .NET Core est une version remaniée de .NET, qui est basée sur la version simplifiée des classes de librairies, ainsi que d’un design qui permet à .NET d’être incorporé dans les applications.

Pleins de fonctionnalités

Somasegar a également confirmé que Microsoft allait construire une édition libre et riche en fonctionnalités de Visual Studio, nommée Visual Studio Community 2013, qui serait libre pour le développement d’applications non professionnelles.

Microsoft offre une solution libre de Visual Studio

Il a également fourni plus de détails sur le prochain Visual Studio 2015 ainsi que .NET 2015. Peut-être que la seule grande amélioration est le fait que la plateforme sera poussée sur les autres plateformes mobiles, telles que iOS et Android.

Ceci est un énorme pari pour Microsoft, une entreprise qui a beaucoup changé depuis que Satya Nadella a repris les rennes de la société, tant et si bien que même le directeur de la Fondation Linux, Jim Zemlin, reconnaît que la nouvelle version de Microsoft est “certainement une organisation différente en ce qui concerne l’open source”.

Mots-clé : .NETMicrosoftVisual Studio
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.