Fermer
Navigateurs Web

RemoteIE : Microsoft permet d’exécuter IE sur Android, iOS et OS X

Vous avez toujours pesté contre Microsoft, son navigateur et le fait que celui-ci ne pouvait être exécuté uniquement sur un périphérique sous Windows ? Alors que le premier point a été corrigé au fil des ans, notamment depuis l’arrivée d’Internet Explorer 10, le second est sur le point d’être de l’histoire ancienne.

Ainsi, et comme annoncé hier soir, sachez que vous pouvez maintenant exécuter la dernière version d’Internet Explorer sur votre dispositif Android ou iOS et mettre votre machine sous OS X. Autrement dit, le petit luxe de lancer le dernier opus du navigateur web de la firme de Redmond n’est plus réservé aux machines sous Windows 10.
Microsoft a construit et publié quelque chose que la firme nomme RemoteIE, qui permet aux développeurs d’exécuter la version preview du navigateur de la société, sans les obliger à être sur la version la plus récente de Windows.

Microsoft souhaite que les développeurs soient en mesure de rendre leurs sites Web compatibles avec son navigateur. Dans le même temps, la société ne peut pas s’attendre à ce que tous les développeurs utilisent Windows. RemoteIE, qui est alimenté par la plateforme de cloud computing Azure de Microsoft, offre un compromis raisonnable.

IE sur Mac OS X…

Android…

iOS…

et Windows 7!

Le service est seulement dédié aux tests, et Microsoft note que les sessions inactives pendant 10 minutes seront déconnectées, une session ne peut pas excéder 60 minutes. Vous aurez besoin pour commencer une nouvelle session RemoteIE si vous voulez poursuivre.

Pour utiliser le service, les développeurs doivent s’inscrire sur le site de RemoteIE, et télécharger une application client pour Windows, OS X, iOS ou Android. En appuyant sur la touche ​​F12 du clavier, ou depuis le menu du navigateur, les utilisateurs seront en mesure d’avoir accès aux outils de développement trouvés dans Internet Explorer.

En raison du fait que RemoteIE est basé sur Windows Server 2012 R2, aucune version antérieure de IE n’est disponible pour des tests. Mais, Microsoft souhaite répondre à cette problématique, et les utilisateurs pourront utiliser les modes de compatibilité d’IE pour tester le rendu des pages dans les versions précédentes. “Désolé, pas de IE6”, a déclaré Microsoft dans la FAQ de RemoteIE.

RemoteIE : Microsoft permet d’exécuter IE sur Android, iOS et OS X

En bref, quel que soit votre système d’exploitation ou environnement de développement, vous pouvez maintenant rapidement lancer la dernière version d’Internet Explorer créée pour fonctionner sous Windows 10. Si les développeurs vont réellement s’appuyer sur cette plateforme, reste à voir, mais Microsoft fait une nouvelle fois un pas dans le bon sens pour attirer les développeurs.

Les utilisateurs ne seront pas en mesure de modifier les paramètres de l’application Internet Explorer, et Microsoft mentionne qu’une session Azure à distance ne sera pas aussi rapide que d’une copie locale du navigateur, et que RemoteIE ne sera pas en capacité d’accéder aux URL internes ou aux pages derrière un firewall.

Quoi qu’il en soit, il semble que Microsoft tente de répondre au teasing de Mozilla quant à un éventuel lancement d’un navigateur web dédié aux développeurs.

Mots-clé : Androidinternet exploreriOSMicrosoftOS X
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.