Fermer
Périphériques

SnapPiCam : une caméra Raspberry Pi à objectif interchangeable

Le module caméra du Raspberry Pi a permis aux bricoleurs de construire leur propre appareil photo pour prendre des photos et des vidéos. Mais, ce système est bien trop limité si vous voulez aller plus loin dans vos prises de vue. Que faire si vous voulez construire et moduler une caméra qui est un peu plus sophistiquée que le module de Raspberry Pi, à savoir la possibilité de changer d’objectif ? C’est le concept derrière la SnapPiCam.

La SnapPiCam est basée sur un prototype open-source créé par Gregory Holloway. Il a développé sa propre caméra après avoir lu un tutoriel sur la façon de créer un appareil photo Raspberry Pi avec un écran tactile. Holloway a fait évoluer l’appareil photo afin que celui-ci puisse être auto-alimenté et accepter différents objectifs. Il a inscrit son appareil photo au concours de Instructables.com concernant le Raspberry Pi, et a tout simplement pris la première place. Puisque la partie matérielle et logicielle sont open source, Holloway envisage de créer un tutoriel disponible pour tous, que vous pouvez lire plus en détail ici. Mais si vous n’êtes pas aussi confiant en votre capacité technique, Holloway a lancé une campagne de financement Kickstarter permettant de développer le SnapPiCam à plus grande échelle.

SnapPiCam

Il y a quatre kits SnapPiCam disponibles Tous sont équipés d’un Raspberry Pi, un mini ordinateur de bord, du module caméra dédié à ce Raspberry Pi offrant un capteur de 5 mégapixels, divers matériaux pou le châssis découpés au laser, une batterie, un chargeur, et d’autres composants nécessaires à l’assemblage. Vous pouvez ajouter une option pour disposer d’un dongle Wi-Fi en USB afin de télécharger des fichiers sur Dropbox, et il y a des ports pour la connectivité HDMI, une sortie vidéo analogique et un microphone. La monture de l’objectif fonctionne avec des lentilles magnétiques, telles que celles faites pour les smartphones, et chaque modèle est livré soit avec une lentille macro/large de 0.67x, ou encore une lentille fish-eye à 180 degrés.
Le modèle compact de base comprend tous les éléments mentionnés à l’exception d’un écran LCD.

SnapPiCam compact

Le modèle Adventure inclut un écran LCD tactile de 2,8 pouces, ainsi que d’autres choses comme un trépied.

SnapPiCam Adventure

Le kit MegaZoom permet de disposer d’un MegaZoom variable 4x-12x avec une mise au point manuelle, tandis que le kit MegaZoom+ comprend un zoom 2x Magnetic Telephoto et un objectif MegaZoom variable 6x-18x avec mise au point manuelle.

SnapPiCam MegaZoom
SnapPiCam MegaZoom+

Cependant, malgré la bonne intention de Holloway, celui-ci ne mentionne pas où il s’approvisionne, ou vous pouvez les acheter, notamment si vous décidez d’ajouter de nouveaux objectifs. Il semble, d’après les images, que l’objectif 4x-12x soit développé par une société inconnue nommée Khama, et permet d’étendre la plage de focales de smartphones.

Le SnapPiCam commence à £ 99 (environ 124 euros) pour le kit compact, mais vous pouvez payer moins et simplement opter pour les pièces découpées au laser et acheter les composants par vous-même. Bien sûr, vous pouvez acheter un appareil photo entièrement intégré qui offre une image de bien meilleure résolution que la SnapPiCam de 5 mégapixels (et probablement une meilleure qualité de finition), mais le point de ce projet est qu’il offre du plaisir à ceux qui aiment à bricoler. De plus, étant donné que le Raspberry Pi peut être hacké à volonter, vous pouvez le programmer pour faire ce que vous voulez – avec l’avantage d’un objectif interchangeable. Si un nouveau module caméra dédié au Raspberry Pi venait à être amélioré à l’avenir, vous pourriez probablement mettre à jour cet appareil avec ce dernier. Est-il prêt à remplacer votre reflex numérique ? Probablement pas, mais vous pouvez vous vanter de l’avoir construit.

Il y a 25 jours avant que la campagne Kickstarter ne prenne fin, mais Holloway a déjà récupéré £ 7004, certes bien en deçà de son objectif de £ 40 000, mais tout de même en bonne voie pour la boucler. Il est encore temps, et même si la campagne ne se concrétise pas, vous pourriez étudier le tutoriel publié de Holloway afin de le faire par vous-même, puisque la plupart des composants peuvent être achetés en ligne. Bien évidemment, ce processus est un peu plus complexe.

Mots-clé : APNRaspberry PiSnapPiCam
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.