Fermer
Tests

Test du Google Chromecast : de quoi vous faire succomber

Aujourd’hui, il y a des tonnes de façons de regarder du contenu en ligne sur votre téléviseur HD. Qu’il s’agisse d’un centre multimédia, votre console de jeu, votre lecteur Blu-ray – ou même votre HDTV elle-même, pourrait être en mesure d’accéder à YouTube et d’autres services de gestion de contenus vidéos. Cependant, si vous n’avez rien de ceci chez vous, vous êtes généralement en train de regarder d’autres offres, telles que l’Apple TV.

Le Google Chromecast est une nouvelle alternative moins chère à tout ce qui précède. Le Chromecast un dongle à 35 euros, qui se branche sur le port HDMI de votre téléviseur HD et vous permet de diffuser du contenu multimédia à partir YouTube, FranceTV Pluzz et Google Play grâce à votre smartphone, tablette ou ordinateur portable.

Certes il est plus limité que peut l’être l’Apple TV, mais son prix défi clairement toute concurrence. Ce n’est pas la réponse de Google à AirPlay et ce n’est pas tout à fait un complet centre multimédia, mais c’est une façon incroyablement bon marché d’accéder aux médias en ligne et aux généreuses bibliothèques de films et de musique de Google Play sur votre téléviseur HD.

Google Chromecast : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du Chromecast :

  • Sortie : HDMI, compatible avec le protocole CEC
  • Résolution vidéo maximale de sortie : 1 080p
  • Dimensions : 72 x 35 x 12 mm
  • Poids : 34 g
  • Sans fil : Wi-Fi 802.11 b/g/n 2,4 GHz
  • Alimentation : USB (Adaptateur secteur inclus)
  • Systèmes d’exploitation et appareils compatibles : Android 2.3 et version ultérieure, iOS 6 et version ultérieure, Windows 7 et version ultérieure, Mac OS 10.7 et version ultérieure, Chrome OS

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

Google Chromecast : conception

Le Chromecast est un simple dongle HDMI que vous branchez à l’arrière de votre téléviseur HD. De plus, il utilise un port micro-USB séparé afin de l’alimenter. D’une part, cela signifie que vous devez disposer d’un téléviseur, où d’une source permettant de relier le dongle à un port USB – ce qui pourra rendre l’ensemble pas très harmonieux si la prise électrique n’est pas à proximité, et d’autre part, cela signifie que la clé ne fonctionne pas avec n’importe quel téléviseur, puisque celle-ci doit disposer d’un port HDMI. Le dongle a un seul bouton à l’arrière pour gérer la configuration, et une lumière LED unique pour indiquer si oui ou non le dongle est actif.

Google Chromecast

Google a étonnamment bien réfléchi dans son choix d’accessoires pour le Chromecast. Bien que cela fonctionnera avec juste le dongle et le câble micro USB branché à votre téléviseur, il comprend également un adaptateur USB si vous n’avez pas de ports de rechange. Il vient même avec une courte extension HDMI, qui peut être très utile si le Chromecast est un peu trop épais pour s’adapter à côté d’autres appareils HDMI si les ports de votre TV sont regroupés étroitement.

Le Chromecast arrive avec de nombreux accessoires

Google Chromecast : configuration et applications

Chromecast branché à la TV

Le processus d’installation est très simple et entièrement contrôlé par une application. En lançant l’application sur votre appareil mobile ou votre ordinateur, vous allez automatiquement scanner à la fois le réseau Wi-Fi auquel vous êtes actuellement connecté, et automatiquement faire entrer le Chromecast en mode “installation”.

En suivant les différentes étapes de configuration, vous allez devoir entrer le mot de passe de votre réseau Wi-Fi – l’application va remplir automatiquement le réseau Wi-Fi que vous utilisez actuellement. Le Chromecast va alors se connecter automatiquement à votre réseau, et il montrera qu’il est connecté – et la force de la connexion Wi-Fi, et le nom attribué au Chromecast.

Configuration du Chromecast
Connexion au réseau WiFi du Chromecast

Une fois que toutes les étapes sont terminées, reste à choisir le contenu à streamer. À l’heure où j’écris ce test, le choix pour le streaming est quelque peu limité, bien que Google a publié une API pour le Chromecast, ce qui suggère que davantage d’applications devraient prochainement sauter le pas et être compatible avec le dongle de Google.

Ainsi, à partir d’un appareil Android, vous pouvez diffuser du contenu multimédia à partir de Google Play Films et Musique, ainsi que YouTube ou encore FranceTV Pluzz, une application qui annoncée comme le support du Chromecast avec sa sortie en France le mois dernier.
En revanche, sur iOS vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier de Google Play Films et Musique, mais YouTube et FranceTV Pluzz seront notamment compatibles.
Enfin, à partir d’un ordinateur (Windows ou Mac OS X ), vous pouvez diffuser du contenu multimédia notamment à partir de Chrome, et ce grâce à une petite extension.

Toutes les applications vont avoir leurs propres boutons Chromecast lorsque l’application Chromecast est installée et que votre dispositif détecte le dongle Chromecast sur ​​le réseau.

Google Chromecast : performances

Vous pouvez configurer plusieurs Chromecasts sur le même réseau Wi-Fi, et l’application de configuration vous permet même de les renommer, de sorte que vous pouvez identifier chaque HDTV et pièce. Par défaut, ils sont nommés “ChromecastXXXX” (avec des nombres à quatre chiffres pour les identifier), mais vous pouvez facilement les modifier comme étant “Salon” et “Chambre”.

Les multiples Chromecasts peuvent alors fonctionner avec plusieurs appareils, et je n’ai eu aucun problème à pousser deux différentes vidéos YouTube, l’une en provenance de mon Samsung Galaxy Note 3 et une autre depuis ma Nexus 7. Vous avez seulement à vous méfier de la bande passante, car le trop de streaming vidéos à la fois pourrait causer quelques latences.

Pour caster du contenu c'est très rapide
Une icône permet de caster n'importe quelle vidéo YouTube

Le Chromecast effectue parfaitement le travail demandé, mais a été limité par mon réseau Wi-Fi – déjà que j’ai du mal pour avoir correctement un flux TV fluide. Que ce soit YouTube, ou encore FranceTV Pluzz, les deux applications envoyaient parfaitement le contenu, mais de temps en temps la qualité était qualifiée de “standard”, signifiant que je n’avais malheureusement le débit nécessaire pour avoir du contenu HD. Bien évidemment, pour la musique la qualité était parfaite. Le dispositif lui-même n’a pas de problème de sortie vidéo jusqu’à 1080p, mais il nécessite une grosse bande passante, et il est tributaire du signal de votre réseau.

Google Chromecast : limites

Contrairement à l’Apple TV et AirPlay, le Chromecast ne vous permet pas de diffuser vos médias stockés localement. Google Play Musique génère un message d’erreur lorsque vous essayez de jouer de la musique que vous avez chargé sur votre appareil vous-même et non par le Google Play Store.

Google Play Films va plus loin : la nouvelle version de l’application qui peut envoyer des médias au Chromecast n’énumère pas les vidéos chargées localement. C’est la plus grande faiblesse du Chromecast, et ce étant donné que l’Apple TV et tout autre dispositif qui permet la mise en miroir, vous permet de partager votre musique et vos vidéos sans avoir à les avoir sur petit nombre d’endroits limités, et surtout très contrôlés.

L’envoi de l’onglet de votre navigateur Chrome au Chromecast est actuellement très limité. Ce n’est pas exactement l’écran en miroir, et vous ne pouvez pas faire des choses comme jouer à des jeux web sur votre téléviseur HD grâce à Chromecast, ou regarder beaucoup de vidéos sur le web.
En fait, en décidant de pousser un onglet sur votre TV, cela ressemble davantage au fait de projeter une capture d’écran de l’onglet, ce qui suggère que charger tout type de film à partir d’un site comme Justin.tv ou Blip.tv ne fonctionnera pas. Le flux audio du contenu de ces sites est certes accessible sur le Chromecast, mais il ne charge pas la vidéo du tout.

Cela dit, c’est encore un produit pas cher par rapport aux autres box sur le marché, et il peut ajouter des fonctionnalités utiles à un téléviseur HD qui ne possède pas l’accès à ces services, ce qui pourrait être la véritable clé du succès du Chromecast : apporter Internet, le streaming vidéo en HDTV à beaucoup plus de personnes qu’auparavant. Les massives bibliothèques Google Play Films et Musique pourraient également aider à arrondir les angles, et générer du revenu supplémentaire pour Google.

Google Chromecast : verdict

Si le Chromecast coûterait autant que l’Apple TV (ou même la moitié autant), il aurait du mal à se frayer un chemin. Cependant au prix à lequel il l’est, c’est le moyen le plus abordable d’accéder aux services de médias en ligne sur votre téléviseur HD, même si ces services sont limités.

Avec une telle libération à l’international, je n’ai aucun doute que le succès va fortement croître pour le Chromecast.

L’avez-vous adopté ? Si oui quel est votre ressenti sur ce dernier ?

Mots-clé : ChromecastGooglestreamingTV
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.