Fermer
Tests

MWC’14 : prise en main de la dernière version de Firefox OS

Mozilla a de grands projets pour Firefox OS, mais je n’ai pas été forcément impressionné la dernière fois que je l’ai utilisée. En fait, il m’a quasi fait haïr les smartphones. Sans se décourager, un smartphone exécutant la dernière version du logiciel – version 1.3 – a été exhibé au Mobile World Congress de la semaine dernière, nous permettant de voir que la Fondation Mozilla avait apporté de nombreuses améliorations à son système d’exploitation mobile. Cependant, plutôt que de trouver un seul téléphone, j’en ai testé deux, dont un devrait être vendu par Mozilla dans un proche avenir.

Il est nommé le Flame, et est un téléphone de référence, conçu pour aider les développeurs à créer et perfectionner leur application. Tous les constructeurs désireux d’acquérir le smartphone peuvent envisager d’acheter une licence, le nommer autrement, et de le vendre sous leur propre marque. C’est une stratégie populaire dans l’industrie du mobile, utilisée à bon escient par des sociétés telles que Nvidia et Intel. Les caractéristiques du Flame sont encore en cours de finalisation, mais Mozilla a confirmé qu’il serait vendu mondialement.

Mozilla a fait forte impression au MWC 2014

Selon les normes de Firefox OS, le dispositif que j’ai pu prendre en main était équipé d’un écran de 4,5 pouces offrant une résolution de 854 x 480 pixels, d’un processeur double-coeurs Snapdragon 400 cadencé à 1.2 GHz, et un appareil photo de 5 mégapixels. Le téléphone dispose de 1 Go de mémoire vive, qui peut être baissée à 256 Mo afin d’aider les développeurs à tester leurs applications sur un seul appareil, plutôt que de devoir en avoir une multitude.

Installée sur le Flame, la version 1.3 de l’OS disposait des toutes dernières fonctionnalités. Il existe trois grandes modifications. La première sur la liste est ce que Mozilla nomme “Adaptive Search”, qui n’est autre qu’une fonctionnalité de recherche adaptative des applications, que l’on a déjà observé sur les versions précédentes de Firefox. Celle-ci est maintenant accessible avec un simple mouvement de doigt depuis le bas de l’écran, et ce n’importe où dans le système d’exploitation. Dès lors, vous allez disposer des résultats de recherche basés sur le Web, le stockage et le contenu local.
Comme mentionnée précédemment, la recherche se veut être logique, ce qui signifie que si vous êtes à la recherche des informations sur un groupe de musique, alors la recherche ne va pas se faire uniquement sur un site web, mais sur une page Spotify, Wikipedia, des vidéos YouTube, et plus encore.

Mais, cette gestuelle n’est pas la seule nouveauté dans la version 1.3. Le balayage vers la gauche ou vers la droite vous permet de naviguer entre les applications précédemment utilisées, les pages Web ou tout autre contenu. Sur le Flame, grâce à son puissant processeur, l’animation a été très fluide. Sur les smartphones plus limités, malheureusement le plaisir n’est pas le même. De plus, la nouvelle option multitâche n’a pas été installée sur les autres nouveaux téléphones Firefox, comme le Huawei Y300 ou encore le ZTE Open C, et ce car selon les dires que j’en ai eu, celle-ci n’est pas encore prête pour une adoption massive.

Mozilla lance également un niveau de personnalisation de Firefox OS, afin que les propriétaires puissent s’amuser avec les écrans d’accueil, et ajouter leurs propres sonneries. Faire quelque chose comme changer le fond d’écran sur la première version de l’OS était quasi impossible, il s’agit donc là d’une nette amélioration.

Firefox OS sur le Flame est exactement ce qu’un smartphone devrait être – fluide et rapide. Cependant, alors que j’ai eu quelques plantages, il faut tout de même signaler qu’il s’agit d’un téléphone dédié aux développeurs, donc on peut lui pardonner. Maintenant, que dire de cette version sur un smartphone standard ? ZTE a lancé un successeur à l’Open, nommé Open C, et les bonnes nouvelles sont que le smartphone est une grande amélioration par rapport à l’ancienne génération, mais il ne peut que l’être puisque les spécifications sont meilleures.

LG Fireweb - vue de face
LG Fireweb - vue de côté

Il dispose d’un écran de 4 pouces qui offre une résolution de 800 x 480 pixels, un processeur double-coeurs Snapdragon 200 cadencé à 1.2 GHz, et 512 Mo de mémoire vive. Cette hausse de spécifications fait des merveilles sur Firefox OS, permettant d’ouvrir et fermer des applications sans aucun ralentissement, tout en jouant parfaitement à des jeux, consulter vos e-mails, et fonctionnant sans accroc.

ZTE Open C
Alcaltel One Touch

Donc, le problème est résolu ? Et bien, pas tout à fait. Si le foyer naturel de Firefox OS est sur du matériel peu cher, le Flame et l’Open C, ne seront pas forcément les smartphones qui vont inonder le marché. En effet, durant son propre évènement au MWC, Mozilla a annoncé des plans pour libérer un smartphone à 25 dollars pour les marchés émergents, en réaffirmant le sens de l’OS.
Firefox OS est de mieux en mieux, et la version 1.3 sur le Flame et l’Open C fonctionne très bien. Toutefois, pour assurer son succès à un prix vraiment bas, nous devrons attendre que l’OS soit plus raffiné sur des dispositifs avec des processeurs lents et ayant peu de mémoire vive.

L’utilisation de Firefox OS sur un bon téléphone a amélioré l’expérience, et a relancé mon enthousiasme pour le système d’exploitation. Lors d’un évènement annexe, Mozilla a également parlé d’une tablette et une smartwatch, de sorte que le futur produit à tester pourrait être autre chose qu’un smartphone.

Firefox OS est peut-être le futur

Si, avec ces nouveaux produits, des mises à jour qui continuent d’améliorer l’expérience, Firefox OS pourrait avoir une chance d’inquiéter les grands acteurs du marché après tout.

Mots-clé : Firefox OSMozillaMWC 2014
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.