close
Réseau

Envie de faire pousser une plante … sur votre routeur ?

Le problème dans n’importe quelle maison moderne, être bien équipé signifie forcément que votre espace est rempli de nombreux gadgets laids en plastique, des boîtes de câble, des haut-parleurs, des multiprises, banderoles médias – vous obtenez l’idée. Donc, si vous avez tendance à favoriser la tendance minimaliste, l’esthétisme naturel et cacher les choses qui alimentent votre monde numérique, que diriez-vous de ce routeur de The Consortium for slower Internet ?

Plutôt que d’être simplement une autre boîte en plastique brillante dans votre salon, cette chose est conçue en bois et marbre, et peut même accueillir des plantes en son centre. Nécessaire ? Probablement pas, mais ses responsables espèrent que le dispositif va inspirer les utilisateurs à arrêter un instant et de réfléchir sur leur environnement naturel tout en utilisant leurs technologies. C’est bien beau, mais pouvoir cueillir du romarin frais ça n’a pas de prix !

Et bien que vivant sous un rocher, le routeur n’est pas dépassé. Sous le plateau en marbre, vous allez retrouver un routeur TP-LINK TL-WDR3600 entièrement fonctionnel. Son double bande, sa compatibilité 802.11 b/g/n, bénéficie d’un débit de 300 Mpbs, et dispose de tous les ports nécessaires et la connectivité que vous attendez d’un routeur. Et ne vous ne souciez pas d’avoir un signal affaibli par le socle en marbre, les antennes du routeur ne sont pas couvertes.

Vue de devant du routeur

Vue de derrière du routeur

Vue de dessus du routeur

Le routeur est en fait une partie de la grande collection Cybernetic Meadow – toute une série de technologie que l’on peut avoir besoin dans la maison en alliant le côté naturel. Parmi la collection vous allez notamment retrouve un dock pour iPhone/iPod, et un cadre photo numérique en béton.

Le routeur Cybernetic Meadow est actuellement en vente à 350 dollars ! Un cadeau original pour les fêtes de fin d’année.

Tags : Cybernetic Meadow
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.