Fermer
Tests

Prise en main de la Samsung Galaxy Gear : un accessoire aux phablettes

La rumeur de voir arriver Samsung sur le marché des smartwatchs a pris fin lorsque la firme sud-coréenne à dévoiler la Samsung Galaxy Gear, et j’ai eu la chance de passer quelque temps avec le nouveau dispositif mobile de Samsung hier soir – merci Fabien.

Tout d’abord, si vous étiez préoccupé par une surabondance de plastique brillant ou un sentiment de design pas cher – une critique commune de certains smartphones Samsung – vous n’avez aucune raison de l’être. La Galaxy Gear est une jolie montre, bien pensée et développée, qui ressemble à une montre de sport haut de gamme. La façade avant est équipée de métal et d’un verre en saphir, tandis que le contour en plastique mat s’intègre parfaitement dans le bracelet. Elle est vraiment confortable à utiliser et à porter.

Voici la Samsung Galaxy Gear

Cependant, l’attache est assez imposante – plus grand que la montre que vous portez maintenant probablement, ce qui pourrait causer des problèmes en fonction de la taille de vos poignets. Les défis liés à la miniaturisation de l’électronique dans un dispositif que vous pouvez porter sur votre poignet est une question que nous allons certainement aborder dans les futures smartwatchs à venir.

Montre sobre et chic

Quoiqu’il en soit, la montre arrive avec un écran tactile d’une taille vraiment très raisonnable. L’écran lui-même mesure 1,63 pouces de diagonale, et dispose d’une dalle Super AMOLED offrant une résolution de 320 x 320 pixels. Il y a un seul bouton sur le côté droit, qui fonctionne comme un bouton d’accueil, et la montre peut être chargée par les broches sur le dessous. Pour ce faire, vous disposerez d’un boîtier dédié à la charge, faisant office de dock d’exposition. Malheureusement, vous ne pourrez partir sans oublier de prendre ce dernier.

Écran parfait pour une montre

Il y aura six coloris disponibles pour le lancement de la Galaxy Gear – noir, gris, orange, beige, rose et vert. Les modèles orange et jaune en particulier, sont extrêmement tape à l’oeil, alors que la grise et la noire, ont toutes deux un profil plutôt discret et chic.

Différents coloris pour la Gear

L’interface utilisateur de la Galaxy Gear est assez discrete, avec un minimum d’encombrement visuel. L’écran tactile vous permet d’interagir avec la montre seulement en faisant défiler votre doigt de gauche à droite, et bas en haut. Ainsi, généralement l’action gauche/droite vous permet de naviguer entre les différentes applications telles que les journaux d’appels, vos contacts, l’horloge, les notifications et vos applications préférées. Un geste de haut en bas, vous permet de faire apparaître l’application appareil photo, et revenir sur l’écran central.

Et oui, c’est une montre avec une caméra – un appareil de 1,9 mégapixels pour être précis – qui se retrouve incrusté dans le bracelet. Pour lancer l’appareil photo il suffit de faire un rapide coup de doigt vers le bas, puis d’appuyer sur l’écran pour prendre une photo. La qualité d’image est susceptible d’être à peu près comparable avec le type d’appareil photo que vous pouvez trouver sur une caméra frontale d’un smartphone. L’enregistrement vidéo se fait en 720p, et il y a aussi une application de galerie miniature pour vous permet de visualiser vos photos directement sur la montre, et bien sûr de lancer la synchronisation avec votre smartphone.

Photo et vidéo sont accessibles sur la montre

Comme un dispositif d’accompagnement des smartphones Samsung Galaxy, l’intégration est bien ancrée dans l’OS. Ainsi, les notifications d’un message que vous visionnez sur la montre, par exemple, se retrouvera jumelé sur votre smartphone dès lors que vous allumez l’écran. Les autres caractéristiques comprennent une version de son application assistant vocal, S Voice, qui vous permet de programmer des rappels et de lancer des commandes vocales.

S Voice permettra de commander la montre

De plus, la Galaxy Gear va également fait office d’un dispositif mains-libres, puisque celle-ci peut être utilisée pour passer des appels grâce à ses haut-parleurs et son microphone intégrés dans le bracelet ! Après, sachez que vous aurez peut-être l’air un peu ridicule de parler à votre poignet.

Les appels pourront être reçus et passés depuis la smartwarch

Cependant, les capacités de l’appareil ne sont pas limitées à de “simples” applications. En effet, Samsung a également réussi à rameuter la troupe d’une petite quantité de développeurs tiers, permettant ainsi de disposer de Evernote, eBay, MyFitnessPal, Pocket, Path, RunKeeper et Tripit.

Tout cela est géré côté smartphone, via l’application Gear Manager. Il s’agit de votre point d’entrée unique pour contrôler ce que va embarquer la Gear, et à partir de là, vous pouvez échanger les cadrans des montres, gérer vos applications et même faire sonner votre téléphone si celui-ci est perdu.
Une autre caractéristique de sécurité en option vous permet d’appuyer longuement sur la touche on/off pour activer un mode “panique”, qui utilisera l’appareil photo de la montre pour prendre des photos et les envoyer, accompagnées d’un message, à des contacts d’urgence.

Le Gear Manager va permettre de gérer votre Gear

Comme vous pouvez le voir il y a beaucoup de choses à voir sur la Galaxy Gear, et donc sans surprise l’autonomie de la batterie de la montre ne va pas correspondre à celle d’une simple montre. Samsung mentionne que la Gear devrait durer environ 24 heures pour une utilisation intensive, ce qui signifie que vous aurez potentiellement besoin de la brancher avec votre smartphone tous les soirs !

Pour l’instant, la Galaxy Gear est sans doute la smartwatch la plus avancée jusqu’ici, mais cela pourrait bientôt changer puisque le grand rival de la firme sud-coréenne, Apple, se prépare à entrer en concurrence avec la présupposée iWatch. De plus, l’obligation d’utiliser un smartphone Samsung avec la Gear pourrait limiter son attrait.

Mais, il est encore trop tôt pour dire dans quelle mesure la montre sera populaire dans le long terme, puisqu’il s’agit réellement d’un nouveau secteur de marché, et la concurrence n’est pas encore là. Mais vous pouvez parier que celle-ci devrait être bichonnée du côté de Samsung, puisque l’on parle même déjà de la seconde génération.

À noter tout de même qu’avec un Galaxy Note 3 commercialisé à 749 €, et une montre connectée Samsung Galaxy Gear à 300 dollars, le couple de dispositifs dépasse allègrement les 1000 € … De quoi faire réfléchir.

Mots-clé : Galaxy GearGalaxy Note 3Gear Manager.SamsungSmartWatch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.