Fermer
PériphériquesTechnologies

AMD commence à produire des puces pour Android et Chrome OS

Advanced Micro Devices, ou AMD, va enfin entrer dans le business du mobile ! Après des années de développement exclusivement sur des puces pour les ordinateurs de bureau et portables Windows, AMD a annoncé qu’il allait commencer à travailler sur PC et tablette avec des puces dédiées à Android et Chrome OS, les deux systèmes d’exploitation de la firme de Mountain View. Bien sûr, AMD va continuer à produire des puces permettant d’être embarquées sur des dispositifs Windows 8, mais après une formidable année de l’OS mobile de Google – Android – en 2012, et une croissance relativement faible pour les tablettes Windows 8, l’évitement de longue date d’AMD pour Android, touche à sa fin.

“Nous sommes très attachés à Windows 8”, a déclaré Lisa Su, vice-présidente et directrice général de l’unité d’affaires global d’AMD, au salon Computex à Taïwan ce lundi. “Nous pensons que c’est un excellent système d’exploitation, mais nous voyons aussi un marché pour Android et Chrome OS”, poursuit-elle.
Elle a ajouté que la société est en train de concevoir des puces basées sur une architecture x86 et ARM afin d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation, mais s’est abstenue de commenter quand les premiers dispositifs disposeront de ces nouvelles puces pourraient voir le jour. AMD a cependant montré un prototype d’une tablette développée par Quanta, la marque blanche qui fabrique un tiers des PC portables du marché.

AMD commence à produire des puces pour Android et Chrome OS

Les nouvelles puces ont dans un premier temps été annoncées le mois dernier, avec les pré-supposés processeurs A4 et A6, à partir d’une ligne de produit dont le nom de code est Temash.
D’après les dires, ces derniers se vantent de disposer jusqu’à huit heures d’autonomie pour une navigation sur le Web, et sont attendus à l’automne ou à l’hiver de cette année. Les puces ont été conçues pour une performance digne d’un PC sur des tablettes. Elles comprennent également l’intégration de l’accélération matérielle et compatible avec DirectX 11, visant à améliorer les performances de jeu sur Windows, où elles ont été initialement conçues pour, mais les puces seront parfaitement adaptées pour les appareils Android et Chrome OS.

C’est donc une excellente nouvelle dans un secteur on peut le dire littéralement sans concurrence… De bonne augure pour le futur !

Mots-clé : AMDAndroidChrome OSIntelprocesseur
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.