fermer
Tests

Test du Hoover HF9 : un aspirateur balai sans fil très polyvalent

Test du Hoover HF9 : un aspirateur balai sans fil très polyvalent

Synonyme d’aspirateur, Hoover est présent dans le secteur du nettoyage depuis plus d’un siècle et s’y connaît donc en matière d’aspiration. Mais depuis l’arrivée de marques telles que Dyson, au design élégant, et Shark, aux accessoires faciles à utiliser, Hoover a perdu un peu de son prestige. Ce n’est pas que la qualité ait baissé — ce n’est pas le cas — mais elle semble un peu démodée.

Mais, cela pourrait changer avec la sortie de l’aspirateur sans fil à balais Anti-Twist HF9 de la marque. Selon Hoover, il est deux fois plus puissant que le modèle sans fil le plus vendu de Shark (sans préciser lequel). En effet, le Hoover HF9 est le fleuron de la gamme actuelle d’aspirateurs-balais sans fil de Hoover.

Lancé en octobre 2022, le Hoover HF9 combine de nombreuses caractéristiques de ses concurrents. Il est doté d’un système Anti-Twist qui empêche les cheveux de s’emmêler dans la tête d’aspiration motorisée. Il est également équipé de lumières pour qu’il soit impossible de rater la saleté.

Une batterie amovible facilite le chargement, et l’appareil peut être fixé au mur pour être rangé. Ajoutez à cela des outils pour les interstices et les tissus d’ameublement, ainsi que la possibilité de passer à l’édition pour animaux de compagnie, et vous obtenez un appareil capable de nettoyer les moindres recoins de votre maison.

Mais le nouvel appareil est-il aussi performant que Hoover le prétend ? Pour le savoir, j’ai testé le Hoover HF9.

Dans la boîte on retrouve :

  • Un aspirateur sans fil HF9
  • Batterie remplaçable
  • Aprise européenne Type-C
  • 1 suceur poussière/tapisserie 2en1
  • 1 suceur plat
  • 1 mini brosse turbo spéciale pour animaux de compagnie
  • 1 outil de nettoyage
  • 1 support mural
  • 1 manuel d’utilisation

Hoover HF9 : design

Le HF9 n’est pas la première incursion de Hoover sur le marché des aspirateurs sans fil, mais il semble être le plus robuste et le plus puissant à ce jour. Tout d’abord, il bénéficie d’une garantie de cinq ans, contre trois pour les autres modèles de la marque. De plus, contrairement à la plupart des autres aspirateurs sans fil, cet appareil peut se tenir debout si vous devez aller ouvrir la porte ou discuter rapidement au smartphone — bien qu’il ne soit pas conçu pour être rangé en position verticale.

L’appareil se compose de plusieurs éléments. Le châssis principal, compact et fin, loge un moteur de 350 W, un bac de 0,7 L et une batterie lithium-ion amovible de 4 000 mAh.

Il est doté d’un écran LED sur le dessus qui vous indique le niveau de charge de la batterie en minutes, ainsi que de boutons permettant de passer d’un type de sol à l’autre et d’un mode normal à un mode turbo. Deux bandes de silicone à l’arrière permettent de poser l’appareil à l’horizontale sans qu’il ne tombe.

L’unité principale est agréable à tenir. Toutes les commandes sont situées sur le dessus de la poignée, près du pouce : le bouton central principal sert à allumer et à éteindre l’appareil ; le bouton Mode permet de passer du mode moquette au mode sols durs, en contrôlant essentiellement la vitesse de la barre de brossage ; enfin, il y a un bouton Turbo, qui augmente l’aspiration si vous vous retrouvez à nettoyer un déversement particulièrement difficile qui n’est pas déplaçable avec le réglage standard.

Au-dessus des boutons se trouve un écran simple avec des icônes indiquant le mode choisi (moquette ou sol dur) et si le bouton Turbo est activé. Le reste de l’écran indique le nombre de minutes de nettoyage restantes avant que la batterie ne s’épuise. Si l’aspirateur est branché, il affiche le pourcentage de charge de la batterie disponible.

À l’usage, le système est clair, informatif et simple à utiliser. Il ne détecte pas automatiquement les tapis et ne change pas de mode d’alimentation, mais il est assez facile de le faire manuellement.

Une boîte complète

La boîte contient également une tête d’aspiration motorisée avec brosse anti-torsion et éclairage frontal, une baguette, un outil deux-en-un pour la poussière et les tissus d’ameublement, un suceur de poussière, un outil de nettoyage (petite brosse avec crochet), un support mural avec clous et un chargeur. Chaque accessoire est conçu pour s’emboîter et se débloque par simple pression d’un bouton.

Ce qui m’a particulièrement impressionné, c’est l’emballage. Contrairement à d’autres appareils que j’ai testés, tous les emballages du HF9 sont en carton ou en papier, ce qui le rend entièrement et facilement recyclable.

Hoover HF9 : performances

En termes d’aspiration pure, le Hoover HF9 tient son rang. Je passe généralement l’aspirateur tous les deux jours, et parfois plus si nécessaire. Pour tester le HF9, j’ai laissé la poussière se déposer pendant une semaine entière dans le bureau, de sorte qu’il y avait beaucoup de choses à nettoyer. La lumière située à l’avant de la tête d’aspiration m’a permis de savoir exactement où se trouvait la poussière, tandis que les roulettes ont facilité la manœuvre de l’appareil. La tête d’aspiration est également capable de se tourner sur le côté pour atteindre les endroits les plus étroits, ce qui m’a semblé être une fonctionnalité intéressante.

Après avoir vidé le bac, j’ai essayé le suceur pour tissus d’ameublement et le suceur plat respectivement sur le canapé (et les coussins) et la plinthe. C’est l’outil pour tissus d’ameublement qui m’a le mieux démontré la puissance de l’aspiration. L’aspiration seule a permis de soulever un coussin, ce que je ne peux pas faire avec un aspirateur plus traditionnel.

Deux jours plus tard, j’ai répété l’opération et j’ai été surpris de constater la quantité de poussière que le HF9 avait ramassée la deuxième fois. Cela me rappelle que le passage de l’aspirateur doit être régulier.

Entretien

Hoover conseille de vider le bac après chaque utilisation. Il suffit d’appuyer sur un bouton situé à l’avant de l’appareil et la base s’ouvre pour vider le bac. L’ouverture du bac est assez petite, de sorte que le contenu ne s’éparpille pas partout, comme c’est le cas sur certains modèles.

Après cinq utilisations, il est conseillé de retirer le bac pour un nettoyage plus en profondeur. Pour ce faire, un bouton séparé permet de libérer le bac du corps principal. C’est là que les choses se compliquent un peu.

Avec certains aspirateurs sans fil, il suffit de rincer l’ensemble du bac, ainsi que les filtres, et de les laisser sécher. Hoover recommande d’utiliser la brosse et le crochet fournis pour nettoyer l’intérieur du bac — ce n’est pas difficile, mais c’est un travail salissant. L’appareil est équipé de deux filtres qu’il suffit de rincer sous le robinet et de laisser sécher pendant au moins 24 heures avant de les remplacer.

Hoover HF9 : autonomie

Le HF9 a une autonomie de 30 minutes, ce qui est la norme dans l’industrie. Après avoir nettoyé les sols et les tissus d’ameublement d’une maison de 110 m2, puis aspiré les sols une seconde fois, nous n’avons utilisé qu’environ 15 minutes de charge, ce qui m’a semblé être un résultat tout à fait convenable. Cependant, il existe des appareils sur le marché qui offrent une durée d’aspiration beaucoup plus longue.

Il convient de noter que Hoover recommande de vider la batterie avant de la recharger à chaque fois, ce qui n’est pas très utile si vous n’avez pas assez de puissance pour votre nettoyage régulier. Pour ceux que cela inquiète, Hoover propose également une version du HF9 avec deux batteries, ce qui permet de s’assurer que l’une d’entre elles est toujours complètement chargée.

L’autre inconvénient du HF9 est que son châssis est assez lourd. Mais, ce n’est pas une surprise, car avec ses 3,4 kg, il est presque deux fois plus lourd que d’autres modèles sans fil que j’ai testés par le passé.

Hoover HF9 : verdict

Dans l’ensemble, j’ai été très impressionné par l’aspirateur Hoover HF9, en particulier par ses résultats. Il possède toutes les caractéristiques que j’aime chez ses concurrents, de la tête d’aspiration motorisée qui empêche les cheveux de s’emmêler dans l’appareil aux lumières qui aident à voir où se trouve la poussière. Vous pouvez également le tenir debout pendant l’utilisation, ce qui n’est pas possible pour la plupart des appareils sans fil.

En termes de prix – à partir de 449 euros, il se situe dans le haut de gamme du marché, mais il est comparable à ses concurrents, de sorte que je pense qu’il présente un bon rapport qualité-prix à cet égard. La seule chose qui me rebute est le poids. Il est un peu plus lourd que mon aspirateur de tous les jours, et que la plupart des modèles sans fil.

Tags : HF9HooverHoover HF9
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.