fermer
Technologies

FakeCatcher d’Intel peut détecter une vidéo Deepfake en temps réel

FakeCatcher d'Intel peut détecter une vidéo Deepfake en temps réel

Si les Deepfakes peuvent être amusants, ils sont de plus en plus utilisés pour diffuser de fausses nouvelles et de fausses images de personnes, notamment de célébrités. Avec le temps, il devient de plus en plus difficile de les détecter, mais Intel a une solution pour y remédier. Intel a introduit la technologie FakeCatcher, qui peut détecter un faux Deepfake en temps réel.

FakeCatcher peut détecter une fausse vidéo avec une précision de 96 % et est la première technologie au monde à afficher des résultats en millisecondes. Il a été mis au point par Ilke Demir, chercheur principal à Intel Labs, en partenariat avec Umur Ciftci de l’Université d’État de New York.

Cet outil de détection Deepfake basé sur l’IA tente de rechercher les éléments réels d’une vidéo au lieu de rechercher les faux, comme la plupart des détecteurs actuels. Que recherche-t-il ? FakeCatcher évalue le flux sanguin des personnes dans les pixels de la vidéo, ce qui est considéré comme la chose la plus humaine.

Maintenant, comment cela se passe-t-il ? FakeCatcher est basé sur la photopléthysmographie (PPG), qui utilise une source lumineuse pour détecter les variations de la circulation sanguine. Les veines changent de couleur chaque fois que le cœur pompe du sang et cela est enregistré par la PPG. Les signaux PPG sont prélevés aux 32 emplacements du visage, puis traduits en cartes spatio-temporelles à l’aide des algorithmes d’Intel. C’est à ce moment-là que l’on peut juger si une vidéo est fausse ou réelle.

FakeCatcher peut même exécuter 72 flux de détection Deepfake simultanément sur les processeurs Intel Xeon Scalable de 3e génération.

Une technologie très utile

Intel affirme que « la tromperie due aux Deepfakes peut causer des dommages et entraîner des conséquences négatives, comme une diminution de la confiance dans les médias. FakeCatcher contribue à rétablir la confiance en permettant aux utilisateurs de distinguer le vrai du faux contenu ».

La technologie peut être utilisée par les réseaux sociaux, les organes de presse et même les organisations à but non lucratif pour aider à détecter les fausses vidéos et à freiner la propagation des fake news, des canulars, etc.

Pour ceux qui l’ignorent, il existe plusieurs outils de détection Deepfake. Pour rappel, un outil d’IA a été développé l’année dernière, qui peut évaluer le reflet dans les yeux des gens et dire si une vidéo est fausse ou réelle. Même Microsoft en a introduit un pour détecter les images et les vidéos créées par l’IA. Cependant, l’outil d’Intel serait le premier outil de détection Deepfake en temps réel.

Tags : DeepfakeFakeCatcherIntel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.