close
Mobile

La nouvelle batterie MagSafe de Anker n’est pas esthétique, mais très endurante

La nouvelle batterie MagSafe de Anker n'est pas esthétique, mais très endurante

Si vous avez jeté un coup d’œil à la première vague de batteries modulaires magnétiques sans fil pour l’iPhone, vous avez peut-être été déçu par la capacité de la charge. Si tel est le cas, alors Anker a peut-être la batterie qu’il vous faut.

La nouvelle Anker 633 Magnetic Battery, désormais disponible au prix de 80 euros sur Amazon, a une capacité deux fois supérieure, soit 10 000 mAh. C’est suffisant pour charger deux fois un iPhone 12 ou un iPhone 13 Pro jusqu’à 1,8 fois, selon Anker.

Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas le périphérique le plus sexy du marché et qui répond parfaitement à l’esthétique d’Apple. En effet, pas de couleurs chics ou de support fantaisiste de la part d’Anker cette fois. Au lieu de cela, cette batterie utilitaire est dotée d’une traditionnelle béquille rabattable et de ce qui semble être un port USB-A supplémentaire, en plus de la charge sans fil Qi.

Si vous souhaitez une charge plus rapide que celle offerte par son pad Qi de 7,5 W, vous pouvez brancher un câble USB-C entre le port USB-C et votre smartphone pour une charge PD de 20 W.

Apple a récemment mis à jour son propre pack de batterie MagSafe original pour qu’il prenne également en charge la recharge sans fil de 7,5 W (au lieu de 5 W), bien que ce pack soit loin d’avoir la capacité de celui-ci, et nous attendons de savoir si la vitesse de charge plus rapide le rend plus chaud à l’usage. Le pack officiel d’Apple se double d’un chargeur MagSafe 15 W filaire, ce que le dispositif d’Anker, qui n’est pas techniquement MagSafe, ne pourra certainement pas faire.

Mais si vous cherchez quelque chose qui va surtout rester sur un bureau, OtterBox et Anker vendent tous deux des packs de batteries magnétiques qui se fixent sur un support de charge lorsqu’ils ne sont pas en ville avec vous.

Tags : AnkerAnker 633 Magnetic BatteryMagSafe
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.