Fermer
Tests

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s’il n’était pas en rupture

Après avoir passé en revue les différents Windows Phone 8 de chez Nokia – Lumia 820 et Lumia 920 – je reviens sur un système d’exploitation qui m’est plus familier, Android. En effet, depuis quelques années maintenant je me suis habitué à balader dans mes poches un petit Droïd bien sympathique avec qui je peux pratiquement tout faire – oui oui même les trucs les plus farfelus.
Disposant d’un Nexus S qui commençait à dater, je me suis qu’il était de changer ! C’est pourquoi je me suis naturellement penché sur le Nexus 4, son grand grand frère – oui j’ai sauté l’option Nexus entre les deux. Si j’étais très tôt sur le store lors de son lancement, et ayant réussi à le mettre dans mon panier et même passer commande, je n’ai malheureusement pas reçu ce nouveau smartphone de suite… Pire, il a fallu que je me réfugie chez SFR pour l’avoir ! Un comble je vous dis … Bref, je l’ai eu et ça c’est le plus important 😉

Le Nexus 4 est un smartphone qui n’a pas besoin d’être introduit. Objet de nombreux désirs, de frustrations, et même de colère. J’étais super excité de tester la prochaine itération du smartphone de la firme de Mountain View ! Malgré le fait que j’avais pu mettre la main sur ce dernier lors de LeWeb’12. Serais-je indigne de donner mon avis sur un téléphone que seule une poignée de personnes dans le monde ont eu la chance de tenir dans leurs mains ? Après l’avoir contemplé de longues minutes, il était temps de faire le test. Voici donc mon avis sur le Nexus 4.

Matériel

Le moins que l’on puisse dire concernant le Nexus 4, c’est que celui-ci est un puissant dispositif qui ne manquera pas de ravir tous les possesseurs d’un smartphone Android qui sont fatigués d’interfaces utilisateurs personnalisées, ou tout simplement qui veulent utiliser la dernière version du système d’exploitation sans avoir à attendre trop longtemps.

Le look du Nexus 4 est “semblable” à n’importe quel smartphone Android, et cela est principalement dû à l’absence de boutons capacitifs en dessous de l’écran. Comme nous pouvons attendre de n’importe quel dispositif Nexus, le Nexus 4 utilise des boutons tactiles, ce qui renforce l’impression de qualité dégagée.

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Absence de boutons capacitifs

L’écran de 4,7 pouces offre une résolution 1280 x 768. L’affichage est clairement la principale attraction jusqu’ici, et s’avère l’un des meilleurs écrans que je n’ai jamais vu sur un smartphone, offrant une expérience incroyablement nette et colorée. À mon avis, il y a peu de rivaux à cet affichage. Avec une densité de pixel de 318ppi, c’est ce qui se fait de mieux sur les smartphones haut de gamme 2012, tels que l’iPhone et le Galaxy S3.

Au dessus de l’écran, on va retrouver ce que l’on a l’habitude de voir sur ces modèles : la sortie audio, les capteurs de luminosité et de proximité, et bien sûr la caméra frontale – permettant de filmer en 720p. Sous l’écran, vous pourriez être heureux de voir qu’il y a une LED dédiée aux notifications comme ce que l’on peut retrouver sur le Galaxy Nexus – même si elle semble plus petite et donc plus discrète. Celle-ci est entièrement personnalisable – via des applications.

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Vue du côté gauche
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Vue du côté droit
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Vue du dessus
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Vue du dessous

Les deux faces du Nexus 4 sont recouvertes du Corning Gorilla Glass 2, ce qui offre une sensation haut de gamme dès lors que l’on a le dispositif en main. Alors que les bords sont légèrement courbés changeant des lignes des traditionnels Nexus, ce n’est pas la première fois que LG choisi de faire quelque chose comme ça. Il nous rappelle l’Optimus 2X, mais l’effet est plus subtil. En entourant les bords incurvés des vitres par une bande métallique sombre, ne fait que décupler son look moderne. Bien que ce dernier soit amplifié avec les façades en verres, ne soyez pas surpris par les traces de doigts qui viendront au fur et à mesure salir votre smartphone… Il ne manquerait plus que vous ayez mangé des frites, et là c’est le drame !

Si le design des arrêtes est conservé, celles-ci offrent une belle finition au toucher. Le côté gauche de l’appareil dispose du bouton de réglage du volume, le droit est l’endroit où vous trouverez le bouton de sortie de veille, en haut la prise casque de 3,5 mm et le microphone anti-bruit, et sur la tranche du dessous le port micro-USB permettant de recharger le dispositif.

Outre le fait d’avoir un design élégant, le Nexus 4 est un monstre à l’intérieur. Comme on pouvait s’y attendre, le Nexus 4 partage pour l’essentiel les entrailles mêmes de l’Optimus G. Ce dernier inclut le processeur Snapdragon S4 Pro cadencé à 1.5 Ghz et 2 Go de RAM. Vous pouvez également vous attendre à disposer de la norme WiFi, du Bluetooth, du GPS, du NFC, et d’autres connectivités que l’on peut retrouver dans un smartphone moderne d’aujourd’hui.

Design

Le Nexus 4 est essentiellement un LG Optimus G qui a été ajusté un tant soit peu, afin de s’adapter à l’esthétique des Nexus. Le téléphone est fragile, personne ne peut le nier, ni le fait que le dispositif est vraiment sexy. Telle la fibre carbone de la Lamborghini Sesto Elemento, vous pourrez contempler votre smartphone à chaque sortie de ce dernier, mais un seul faux mouvement et c’est le drame ! En effet, même avec un verre Gorilla Glass 2 recouvrant l’avant et l’arrière de l’appareil, selon les retours que j’ai pu lire sur divers forums, certains ont déjà eu une fissure sur ce dernier, voir même complètement explosé. Quand Apple a introduit le dos iPhone tout en verre j’étais plutôt septique sur la fiabilité d’une telle option, je comprends pourquoi maintenant !
Ainsi, si vous êtes plutôt maladroit avec votre téléphone, il vous faudra peut-être penser à acheter une coque… Alors que Google propose une coque antichoc pour le Nexus 4 – étrangement épuisée elle aussi, pourrait ne pas suffire dans le cas d’un choc au sol de votre smartphone…

Outre le fait que le Nexus 4 peut me lâcher à tout moment si j’ai le malheur de le faire tomber, la qualité de construction est assez bonne – pas excellente non plus. J’ai peut-être quelques objections quant-à l’utilisation du rebord chromé et du mini espace qu’il y a avec l’écran – laissant la place pour de la poussière – mais pour être totalement objectif, dans l’ensemble l’utilisation du verre, contrairement au plastique, offre un toucher plutôt “doux” et le dos “pailleté” lui donne un aspect classe, allant même jusqu’à penser que ce téléphone vaut la modique somme de 700€…

En effet, l’un des éléments de conception que j’ai préféré sur le Nexus 4 est le reflet sur la façade arrière qui est également le procédé breveté et disponible sur le LG Optimus G. Pour ce faire, LG glisse un pattern sous le panneau de verre qui réagit à la lumière, ce qui permet de modifier les motifs du pattern suivant différents angles. On peut clairement le comparer à une robe de soirée !

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture - Dos en verre pailleté

Logiciel

Les 4 Nexus est livré avec la dernière version du système d’exploitation Android, qui ne devrait pas arriver comme une surprise. Android 4.2 est une mise à jour incrémentielle qui ajoute certaines fonctionnalités nécessaires et d’autres plutôt inutiles, selon moi. S’il se nomme encore Jelly Bean, il n’y a rien de nouveau à dire sur ce dernier outre ce que j’ai pu mentionner au sein de divers articles sur le blog. Je parie fortement sur le fait que Google dévoile de nouvelles fonctionnalités sur son futur système d’exploitation, Key Lime Pie, lors de sa prochaine conférence Google I/O en 2013.

Voici quelques nouveautés intéressantes pour Android 4.2 :

  • L’arrivée de “Caméra Photo Sphere” : Cette application va permettre à n’importe quel appareil photo de prendre des photos panoramiques en assemblant plusieurs photos de l’environnement (Note : Pour voir cette dernière en action dans la vidéo)
  • Saisie gestuelle : Grâce à cette dernière, il vous suffit de faire glisser vos doigts sur les lettres pour rédiger un message en un éclair. Le clavier est également capable de prédire le mot suivant de sorte que vous n’ayez même pas à terminer vos phrases
  • Multi-comptes : Chaque utilisateur peut ainsi disposer de ses propres applications, écran d’accueil, fond d’écran, espace de stockage, et plus encore
  • Possibilité d’interagir avec les notifications permettant de faire des actions directement sur les notifications sans avoir à ouvrir l’application
  • Google Now : Cette nouvelle version permet d’obtenir les informations dont vous avez besoin, au bon moment
  • Amélioration du framework de base sécurisant ainsi le système d’exploitation
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -

Il y a d’autres petits réglages ici et là qu’apportent Android 4.2, mais rien de vraiment transcendant – vous allez probablement devoir attendre Key Lime Pie pour voir quelque chose de vraiment excitant.

Dans l’ensemble, l’expérience offerte par le système d’exploitation est encore Jelly Bean, mais personnellement je trouve que cette mise à jour aurait pu attendre. Bien sûr, il est normal que Google apporte la toute dernière version de son OS sur son nouveau smartphone, mais ce dernier pourra paraître inutile pour beaucoup.

Navigateur Web, multimédia et appareil photo

Si vous venez du Galaxy Nexus, vous pourriez pleurer une larme de joie, puisque l’appareil photo de 8 mégapixels sur le Nexus 4 est nettement mieux. Le viseur du Nexus 4 permet de prendre quelques magnifiques clichés. Les photos peuvent sembler légèrement saturées, mais dans la plupart du temps le rendu est irréprochable.
En revanche, pour un mauvais je mets le flash LED ! Ce dernier est tout simplement trop lumineux. De nombreuses photos sortent trop “flashy” si vous êtes trop prêt, il est donc préférable de prendre une certaine distance avec l’objet photographié. Encore une fois, si vous venez du Galaxy Nexus, l’expérience sera incomparable.

Alors que Google a mis à jour son application caméra, l’interface utilisateur de celle-ci est vraiment bien pensée. Les multiples options seront cachées par défaut, et ce jusqu’à ce que vous touchiez l’écran, où vous aurez à disposition celles-ci autour d’un cercle compact. L’idée est de faire glisser votre doigt sur l’option que vous voulez une fois que l’écran est touché – je dois avouer qu’il m’a fallut un petit temps d’adaptation.

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -

Android 4.2 introduit une option HDR qui permet de générer une photo en combinant une pose sous-exposée et pose surexposée, pour améliorer la dynamique de l’image, et de nombreuses fonctionnalités d’édition de nouveaux filtres ai sein de l’application, qui sont tous des ajouts bienvenus.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’appareil photo peut prendre des photos dans des lieux assez sombre, mais à faible luminosité le rendu est plutôt bon.

Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -
Test du Nexus 4 : un excellent appareil s'il n'était pas en rupture -

Qualité des appels et autonomie de la batterie

Sur le réseau SFR, je n’ai eu aucun problème pour passer des appels. J’ai eu quelques pertes du signal 3G mais je soupçonne des endroits trop éloignés d’un relai.

Concernant l’autonomie de la batterie, mon sentiment est mitigé pour ce Nexus 4. En tout cas, il est clair que celle-ci n’a rien avoir avec l’autonomie du précédent Nexus, puisque j’arrive à tenir aisément toute la journée malgré une utilisation intensive. C’est bien la première fois que j’arrive à une telle prouesse depuis l’arrivée des smartphones.

Autre point notable, le Nexus 4 permet également d’être rechargé sans fil. Si pour le moment Google n’a pas mis en vente sa propre station de recharge sans fil, la Qi Charging Orb, j’attends également avec impatience mon coussin Fatboy connu par les amateurs des Lumia qui embarquent également cette technologie.

Note : Vous pouvez consulter la galerie complète de photos depuis Google+ : https://plus.google.com/u/0/photos/103646675522197974610/albums/5833962744935662625

Conclusion

Toutes les fonctionnalités offertes par le Nexus 4 en font le téléphone que j’espérais pour remplacer mon Galaxy Nexus S. Avec un processeur ultra-rapide, une caméra nettement meilleure, un design très classe, et un prix incroyablement bas, il n’y a pas beaucoup de raison de ne pas mettre un Nexus 4 dans votre poche – hormis le fait d’en trouver un 😉

Personnellement je n’ai jamais eu de dispositif LG, mais le Nexus 4 montre que la firme a trouvé une formule gagnante. Avec un écran de haute qualité, et une façade arrière éblouissante, LG est de retour comme jamais auparavant.

Android 4.2 apporte quelques fonctionnalités intéressantes au dispositif, mais il ne va pas être la force motrice pour quiconque d’obtenir le Nexus 4. Vous pouvez obtenir la même expérience sur le Galaxy Nexus. Le Nexus 4 est vraiment quelque-chose de parfait côté matériel. Les fans d’Android vont l’adorer…

Reste maintenant à Google et LG de le rendre disponible !

Mots-clé : AndroidavisGoogleLGNexus 4smartphonetest
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.