Fermer
ActualitésWeb

Instagram : “Nous n’avons pas l’intention de vendre vos photos”

L'iPhone 12 mini a de nouveau fait parler de lui dans une fuite

Suite à un raz de marée sur la toile hier, Instagram a préciser qu’ils vont modifier leurs conditions de service et la politique de confidentialité afin de mieux clarifier ce qu’ils peuvent faire et ne pas faire avec les photos des utilisateurs.

Dans un billet de blog, le co-fondateur d’Instagram, Kevin Systrom, indique que les interprétations sur le fait que la société se réserve le droit de vendre des photos des utilisateurs ne sont pas fondées et sont complètement fausses. Systrom indique également qu’Instagram n’a “aucun plan” pour afficher les photos des utilisateurs dans des parties de publicités, et qu’ils vont supprimer la langue qui a soulevé la question à propos de ce que ses conditions de service signifient vraiment.

“Our intention in updating the terms was to communicate that we’d like to experiment with innovative advertising that feels appropriate on Instagram” a écrit Systrom. Ainsi, comme le mentionne Kevin, “il a été interprété par beaucoup que nous allions vendre vos photos à d’autres personnes sans aucune compensation”, et ce n’est pas le cas. En effet, c’est de leur faute que ce langage est source de confusion. Pour être clair : “ce n’est pas notre intention de vendre vos photos”.

La partie des conditions de service d’Instagram qui cause le plus de confusion est celle-ci : “To help us deliver interesting paid or sponsored content or promotions, you agree that a business or other entity may pay us to display your username, likeness, photos (along with associated metadata), and/or actions you take, in connection with paid or sponsored content or promotions, without any compensation to you”.

Selon Systrom, cette partie était simplement destinée à donner de la souplesse à Instagram dans le but “d’expérimenter avec de la publicité innovante”. Il précise également que la société espère permettre aux utilisateurs et aux marques de “promouvoir leurs photos”.
Systrom rappelle en outre que “les utilisateurs sont propriétaires de leur contenu Instagram”.

Et vous, avez-vous supprimé vos comptes ?

Mots-clé : InstagramKevin Systrompolitique de confidentialité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.