close
Smartphones

Le Google Pixel 6 ne se recharge pas réellement à une vitesse de 30 W

Le Google Pixel 6 ne se recharge pas réellement à une vitesse de 30 W

Avec la série Pixel 6, tout le monde pensait que Google avait enfin adopté la charge rapide et ajouté la charge rapide 30 W à sa dernière gamme de produits phares. Eh bien, pas vraiment. Bien que Google vende un chargeur rapide de 30W avec la série Pixel 6, une nouvelle analyse de Android Authority a révélé que la série de smartphones Pixel 6 ne se charge pas réellement à des vitesses de charge rapide de 30 W.

Selon le rapport, la vitesse de charge du Pixel 6 plafonne à 22 W, au lieu de la vitesse de 30 W annoncée par Google. En outre, la vitesse de charge a encore chuté à 15 W dans la deuxième moitié du cycle de charge à environ 62 % de la capacité de la batterie. Elle tombe ensuite à 12 W vers 75 % de capacité et descend à 2,5 W juste avant que la batterie ne se remplisse entièrement.

Il est intéressant de noter que le chargeur officiel 30 W de Google a pu charger le Galaxy S21 Ultra à 25 W et a même réussi à atteindre 28 W avant d’atteindre 50 % de capacité. Alors que le S21 Ultra utilise la norme USB PD PPS pour l’ensemble du cycle de charge, le Pixel 6 reviendrait au protocole USB Power Delivery standard autour de 75 % de la capacité.

Pour en venir aux temps de charge, le rapport mentionne que les premiers 50 % ont pris environ 30 minutes, tout comme Google l’affirme officiellement.

Google n’a jamais dit le contraire !

La charge complète de l’appareil a pris un total d’environ 112 minutes. En d’autres termes, la série Pixel 6 prend près de 82 minutes pour remplir la batterie de 50 % à 100 % de capacité. En ce qui concerne les températures, l’analyse d’Android Authority a révélé que l’appareil ne dépasse pas 35 °C.

Pour sa défense, Google n’a jamais prétendu que la série Pixel 6 avait une vitesse de charge maximale de 30 W. Au lieu de cela, la société a vaguement mentionné que les vitesses de charge citées proviennent du bloc de charge PPS 30 W de la société. Alors que l’on pourrait naturellement supposer que l’appareil prend en charge le 30 W à partir de ce bloc, l’analyse prouve le contraire.

Mais cela n’a toujours pas de sens que Google fasse la promotion du chargeur rapide si le Pixel 6 ne peut pas en tirer pleinement parti. Sans compter que Google encourage les utilisateurs à acheter le chargeur sous prétexte qu’il offre vraiment des taux de charge rapides comme l’éclair – 10 minutes valent-elles vraiment 29 euros supplémentaires ?

Tags : GooglePixel 6
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.