close
Smartphones

Google officialise la date de lancement des Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Google officialise la date de lancement des Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Les smartphones les plus attendus qui restent à sortir cette année ont enfin une date d’annonce officielle attachée à leur nom, et c’est… celle qui a été officieusement révélée il y a plus d’un mois. Les puristes d’Android qui n’ont pas initialement cru Jon Prosser de Front Page Tech peuvent maintenant encercler le 19 octobre dans leurs calendriers comme le grand jour des Pixel 6 et Pixel 6 Pro sans plus d’hésitation.

Bien sûr, il est peu probable que les deux smartphones alimentés par la nouvelle Tensor soient mis en vente immédiatement après leur événement de lancement, mais si nous continuons de faire confiance à Prosser, les débuts commerciaux réels des derniers appareils fabriqués par Google devraient avoir lieu seulement 9 jours plus tard, soit le 28 octobre.

Le 28 octobre ne semble plus très éloigné, d’autant plus que Big G fait un travail inhabituellement bon pour créer le buzz autour de ses prochains rivaux de l’iPhone. Ces derniers font les gros titres depuis longtemps déjà et, même si nous savons (apparemment) déjà tout ce qu’il y a à savoir sur eux, je suis toujours impatient de voir ce qu’ils offriront dans le monde réel.

Si vous êtes aussi enthousiaste que moi, gardez un œil sur le BlogNT le mardi 19 octobre à 19 heures, heure française, où j’essayerais évidemment de couvrir le « lancement automnal des Pixel » avec autant de détails que possible.

Au fait, si vous avez une impression de déjà-vu, sachez que vous n’êtes absolument pas fou et que Google a effectivement déjà annoncé le duo de smartphones Pixel 6 une fois au début du mois d’août. Mais c’était plus une « pré-annonce » et une occasion pour le géant de la recherche de faire principalement de la médiatisation pour son tout premier chipset interne, qui a essentiellement été détaillé dans son intégralité dans un certain nombre de rapports au cours des dernières semaines.

Des compétences photographiques impressionnantes

En plus d’un SoC Tensor qui n’est pas susceptible d’égaler la vitesse brute du Snapdragon 888 de Qualcomm, sans parler de la bête absolue A15 Bionic d’Apple, les Pixel 6 et 6 Pro sont sans surprise censés avoir des compétences photographiques impressionnantes à leur actif.

Plus précisément, le modèle un peu plus modeste, plus petit et moins cher devrait associer un capteur photo principal à l’arrière de 50 mégapixels et un capteur photo ultra grand-angle de 12 mégapixels, tandis que le Pixel 6 Pro devrait ajouter un téléobjectif de 48 mégapixels à ces deux mêmes capteurs d’images.

En parlant des prix, rien n’est encore gravé dans la pierre, mais le Pixel 6 de 6,4 pouces pourrait bien commencer entre 649 euros, et le Pixel 6 Pro de 6,7 pouces qui devrait coûter 899 euros dans une configuration d’entrée de gamme combinant 128 Go d’espace de stockage interne et 12 Go de RAM. La version non Pro pourrait se contenter de 8 Go de RAM, ainsi que d’un écran AMOLED à 90 Hz, par opposition à l’écran OLED en plastique à 120 Hz du Pro.

Y aurait-il des surprises ?

Au fait, vous avez peut-être remarqué que le titre officiel de l’événement ne fait pas spécifiquement référence au Pixel 6, ce qui ouvre encore plus la porte aux spéculations sur le Pixel Fold. Selon les rumeurs, il s’opposerait directement au Galaxy Z Fold 3 de Samsung, onéreux, exceptionnellement bien fini et presque étonnamment bien évalué. Malheureusement, nous nous attendons à ce que le Pixel Fold (s’il est réel) ait une sortie (très) limitée en 2021 ou pas de sortie du tout avant 2022.

Enfin, la mythique Pixel Watch, qui nous a échappé pendant toutes ces années, est toujours présente dans les esprits après cette glorieuse fuite en avril.

Tags : GooglePixel 6Pixel 6 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.