close
Google

Le doodle de Google est un hommage à Daniel Balavoine

Le doodle de Google est un hommage à Daniel Balavoine

Le présent doodle visible sur la page d’accueil de Google rend hommage au chanteur, auteur-compositeur et militant français Daniel Balavoine. En ce jour de 1er juin 1978, Balavoine a sorti son troisième album « Le Chanteur », une réflexion émotionnelle sur la préciosité de la vie qui a fait décoller sa carrière.

Daniel Balavoine est né le 5 février 1952 à Alençon. Adolescent, il se bat passionnément pour des causes sociales avec une énergie qu’il commence à canaliser dans la musique en 1970. Malgré le fait que ses premiers efforts musicaux passent inaperçus, la carrière de Balavoine commence à prendre de l’ampleur lorsque la pop star suisse Patrick Juvet le fait figurer sur l’un de ses albums.

En 1975, Balavoine continue à prendre son envol avec la sortie de son premier album solo « De vous à elle en passant par moi ». En 1977, une performance télévisée de l’une des chansons phares de son deuxième album, « Lady Marlène », captive Michel Berger, qui lui confie le rôle de Johnny Rockfort dans « Starmania ». Ce rôle est un grand succès et permet à Balavoine de devenir un innovateur de la pop électronique française.

En 1980, il sort un album à succès, « Un autre monde », où l’on retrouve une partie de ses chansons les plus célèbres, comme « Je ne suis pas un héros », « Mon fils, ma bataille » ou « La vie ne m’apprend rien ».

Un mort tragique

En dépit des plus de 20 millions de disques qu’il a vendus, Balavoine était un humaniste dévoué. Il a consacré une grande partie de ses efforts à l’amélioration de la vie des habitants des villages reculés du Sahara africain, notamment au Mali, où il a prévu de superviser l’installation de pompes à eau près du parcours du rallye automobile Paris-Dakar de 1986.

Balavoine a perdu la vie de façon désastreuse au cours de ce voyage, mais son héritage a survécu. Cette même année, son dernier album « Sauver l’amour » a reçu une Victoire de la musique à titre posthume, l’une des plus hautes distinctions de la musique française.

Tags : Daniel BalavoinedoodleGoogle
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.