close
Mobile

Apple abandonnera les puces de Qualcomm, et lancera son modem 5G en 2023

Apple abandonnera les puces de Qualcomm, et lancera son modem 5G en 2023

Le prochain coup dur d’Apple pour Qualcomm pourrait survenir plus tôt que prévu. Nous savons depuis un certain temps qu’Apple souhaite réduire sa dépendance à l’égard des tiers et construire autant de composants que possible par ses propres moyens. Les puces utilisées sur les iPhone, ainsi que la percée des puces Apple Silicon, en sont la preuve vivante.

Mais dans le même temps, le géant technologique basé à Cupertino travaille également jour et nuit sur son propre modem 5G qui serait utilisé sur l’iPhone, et l’objectif est on ne peut plus clair. Apple veut abandonner Qualcomm et donc équiper l’iPhone d’un modem maison.

Ce n’est pas un secret que Apple et Qualcomm ne sont pas vraiment les meilleurs amis après leurs différends juridiques. En effet, Apple et Qualcomm se sont retrouvés devant les tribunaux à de nombreuses reprises, la firme de Cupertino faisant valoir, entre autres, que son fournisseur facturait injustement des technologies brevetées. Qualcomm, quant à elle, a rétorqué qu’Apple ne payait pas sa juste part. Il est donc logique que la firme technologique investisse agressivement dans les modems 5G qui permettraient d’abandonner la collaboration avec la société basée à San Diego.

Et selon l’analyste super fiable d’Apple, Ming-Chi Kuo, Apple veut proposer son propre modem en 2023 au plus tôt. Si cette information est authentique, il s’agit d’une feuille de route agressive, bien que des fuites précédentes aient suggéré qu’Apple souhaite que les modems soient prêts pour 2022.

En d’autres termes, dans deux ans nous devrions plus voir les puces de Qualcomm utilisées sur l’iPhone, bien qu’il y ait de fortes chances que la transition des modems tiers vers les modems propriétaires se fassent progressivement jusqu’à ce qu’Apple ait une capacité de production suffisante pour s’assurer que ses stocks ne seront pas affectés.

Le modem 5G d’Apple arrivera au plus tôt en 2023

« Nous prévoyons que l’iPhone adoptera au plus tôt les puces de bande de base 5G conçues par Apple en 2023. Comme les ventes d’Android sur le marché des smartphones 5G haut de gamme sont lentes, Qualcomm sera obligé de trouver une concurrence ailleurs pour enregistrer davantage de commandes sur le marché d’entrée de gamme afin de compenser la perte de commandes d’Apple. Lorsque les contraintes d’approvisionnement s’amélioreront, MediaTek et Qualcomm auront moins de pouvoir de négociation sur les marques, ce qui entraînera une pression concurrentielle nettement plus élevée sur le marché d’entrée et de milieu de gamme », a déclaré Kuo.

Bien sûr, aucune confirmation n’a été fournie par Apple elle-même, alors prenez ces informations avec des pincettes. Néanmoins, la société ayant acquis les restes de l’activité modem 5G d’Intel, les dirigeants d’Apple ont clairement indiqué en interne que l’avenir de ses produits passe par une technologie cellulaire maison. Une fuite des détails d’une réunion publique à Cupertino a permis de décrire le projet comme la prochaine « transition stratégique clé », de la même manière que le passage à des conceptions de SoC internes — d’abord pour les appareils iOS, puis plus récemment pour macOS — a donné à Apple un contrôle beaucoup plus important sur son matériel et ses logiciels.

Une première dans un MacBook ?

Plutôt que de lancer les modems 5G internes dans sa gamme phare d’iPhone, la société pourrait choisir de le faire dans d’autres produits tels que les MacBook. Cela répondrait à une demande de longue date des utilisateurs de macOS pour une connectivité cellulaire intégrée dans leurs ordinateurs portables, tout en constituant vraisemblablement un plus petit public d’acheteurs à satisfaire.

Apple pourrait également bénéficier de facteurs un peu plus accommodants en matière de consommation d’énergie, de taille et d’emplacement de l’antenne dans le grand format d’un MacBook, et avec sa batterie plus grande que celle d’un iPhone.

Tags : AppleiPhone 2023Qualcomm
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.