close
Navigateurs Web

Chrome 90 fait du HTTPS la norme par défaut et introduit le codec AV1

Chrome 90 fait du HTTPS la norme par défaut et introduit le codec AV1

Le Web est devenu un endroit très différent de ce qu’il était il y a quelques années. La sécurité a toujours été un élément à prendre en compte, mais elle n’a jamais été aussi cruciale qu’aujourd’hui, alors que de plus en plus de personnes travaillent à domicile avec des connexions Internet peu sûres. Cette même évolution des situations de travail a accru le besoin de WebRTC, une technologie qui existait déjà bien avant que la vidéoconférence ne soit à la mode. Pour répondre à ces deux préoccupations, Google publie Chrome 90 dans le but de rendre le télétravail plus sûr et moins stressant.

Cette mise à jour intervient après la sortie de Chrome 89 sur Android, Windows et Mac, et apporte quelques changements significatifs au populaire navigateur Web.

Google a mené une croisade autour du HTTPS ou HTTP Secure avant même que la pandémie actuelle frappe. Usant de son influence en tant que fabricant du navigateur Web le plus utilisé au monde (ce qui n’est pas sans poser des problèmes de concurrence), Google a poussé les propriétaires de sites à utiliser le protocole HTTPS en favorisant la connexion chiffrée lorsqu’ils utilisent Chrome. À partir de Chrome 90, toute adresse saisie dans la barre d’adresse du navigateur sera automatiquement convertie en HTTPS par défaut, sauf si vous spécifiez explicitement le protocole ou si vous travaillez sur votre localhost.

En plus d’être plus sûr, Google affirme que ce changement de comportement par défaut permet également d’améliorer la vitesse de chargement des pages Web. En effet, de nombreux sites redirigent le protocole HTTP vers le protocole HTTPS, ce qui prend un certain temps.

Se connecter directement en HTTPS permet de gagner quelques secondes qui finissent par s’additionner.

Nouvel encodeur AV1

Chrome 90 apporte également l’encodeur AV1 au navigateur Web de bureau, le même codec utilisé par Netflix pour une meilleure compression vidéo sur mobile. Dans ce cas, AV1 est utilisé pour optimiser la technologie WebRTC (Web Real-Time Communication), qui est utilisée pour les chats vidéo à l’aide de navigateurs Web comme Chrome.

Cela signifie que, qu’après la mise à jour, Chrome utilisera ce nouveau codec pour offrir une meilleure efficacité de compression et réduire la consommation de bande passante. Il améliore également la qualité visuelle des appels vidéo sur le navigateur.

Le nouveau codec permet à Chrome de passer des appels vidéo sur des réseaux à faible bande passante dont la vitesse est de 30 kb/s ou moins. En outre, le nouveau codec rend le partage d’écran sur Chrome plus efficace par rapport à ce qu’il était sur les précédentes versions.

Option de masquage de la liste de lecture

La dernière version de Chrome apporte également des changements visibles pour l’utilisateur, notamment en ce qui concerne la fonction Liste de lecture et la recherche dans les groupes d’onglets. La nouvelle option « Afficher la liste de lecture » apparaît au bas de la liste des menus lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur la barre de signets située en haut. Il vous suffit de décocher l’option pour masquer l’onglet Liste de lecture dans la barre de signets.

Toutefois, le changement le plus controversé concerne le Privacy Sandbox de Google, notamment l’expérience FLoC (Federated Learning of Cohorts), très critiquée, visant à remplacer les cookies de suivi tiers.

La mise à jour de Chrome 90, qui contient toutes les nouvelles fonctionnalités, est actuellement disponible pour le public. Vous pouvez mettre à jour Google Chrome à la dernière version sur votre appareil en cliquant sur le bouton à trois points dans le coin supérieur droit et en allant dans Paramètres -> À propos de Chrome. Le navigateur se mettra automatiquement à jour après que vous aurez ouvert la page À propos de Chrome.

Tags : Chrome 90Google
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.