Fermer
OS

Android 12 facilitera l’utilisation des boutiques d’applications tierces

Android 12 facilitera l'utilisation des boutiques d'applications tierces

Vous n’aimez pas le Google Play Store et les règles de Google concernant la manière dont les développeurs peuvent l’utiliser pour distribuer leurs applications ? Alors, vous n’êtes pas obligé de l’utiliser. L’une des différences entre Android et iOS est que Google laisse officiellement les utilisateurs (ou les fabricants de smartphones) installer des boutiques d’applications tierces, alors qu’Apple ne le fait pas.

Comme le rapporte The Verge, Google a annoncé une modification apportée à Android 12 qui devrait permettre aux utilisateurs d’installer et d’utiliser plus facilement des applications tierces sur leurs smartphones.

S’il est déjà possible d’utiliser des applications tierces sur les smartphones, comme le Galaxy Store, Google espère rendre le processus à la fois plus facile et plus sûr. La société ajoutera des fonctionnalités à Android 12 qui « faciliteront encore davantage l’utilisation d’autres app stores sur les appareils, tout en veillant à ne pas compromettre les mesures de sécurité mises en place par Android ».

Cependant, le géant de Mountain View n’a pas donné plus d’informations sur ces changements, mais a déclaré qu’elle en dévoilerait davantage dans un proche avenir.

Principe de facturation

Cela dit, l’entreprise ne lâche pas prise sur les applications qui utilisent son propre Play Store pour la distribution. En fait, Google rend ses politiques de paiement plus claires afin d’informer les développeurs que les applications du Play Store doivent utiliser les systèmes d’achat intégrés de Google pour la facturation — et partager une partie de leurs revenus avec Google. De plus, toute application n’utilisant pas le système de facturation de Google doit l’ajouter avant le 30 septembre 2021 — et cela inclura des applications populaires telles que Netflix et Spotify qui permettent actuellement aux utilisateurs de s’abonner à l’application en utilisant une carte de crédit plutôt que la facturation Google Play.

La facturation et le paiement sont les principaux points sur lesquels Google a supprimé Fortnite du Play Store il y a quelque temps, lorsque Epic a ajouté des méthodes de paiement alternatives à Fortnite sur Android. Mais, Google ne revient pas sur cette décision. En fait, Google utilise Fortnite comme exemple pour montrer que « même si un développeur et Google ne s’entendent pas sur les conditions commerciales, le développeur peut toujours distribuer son application sur la plateforme Android ».

Apple, le mauvais élève ?

C’est juste un peu effronté de la part de Google, mais c’est aussi vrai. Fortnite sur Android est toujours jouable sur tous les smartphones Android, même après que Google l’ait retiré du Play Store. De plus, la promesse de Google de faciliter l’utilisation des applications tierces dans Android 12 va mettre Apple dans une situation encore plus difficile, puisqu’il n’y a absolument aucun moyen d’utiliser une application tierce sur l’iPhone.

Il reste à voir exactement ce que Google prévoit de faire pour faciliter l’utilisation des applications tierces dans Android 12, mais je vous tiendrais informés des changements à venir au fur et à mesure de leur publication par Google.

Mots-clé : Android 12Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.