Fermer
Google

Les employés de Google travailleront à la maison jusqu’en juillet 2021

Les employés de Google travailleront à la maison jusqu'en juillet 2021

Google demanderait à ses employés de travailler à la maison jusqu’en juillet 2021. Selon le Wall Street Journal, cette décision affectera la quasi-totalité des 200 000 employés des entreprises appartenant à la société mère de Google, Alphabet. Cette dernière a annoncé la décision aux employés la semaine dernière après que le PDG Sundar Pichai a fait l’appel après des réunions avec les cadres de l’entreprise, selon le rapport.

Au début de l’année, les employés de Google ont été informés qu’ils étaient autorisés à travailler à la maison jusqu’en juillet, mais après l’augmentation du nombre de cas aux États-Unis, l’entreprise aurait repoussé une nouvelle fois cette date de départ à septembre 2020. En effet, Google avait précédemment annoncé son intention de rouvrir certains bureaux pour un nombre limité d’employés à partir du 6 juillet, mais il a rendu le retour aux bureaux physiques facultatif.

Pichai a pris la décision d’établir un calendrier plus précis pour le télétravail, en partie pour donner aux employés de Google ayant des familles plus de certitude sur la durée de leur travail à la maison, car beaucoup d’entre eux sont confrontés à des directives incohérentes de la part des districts scolaires, a rapporté la WSJ. « Je sais que cela n’a pas été facile », a écrit Pichai dans cette note. « J’espère que cela vous offrira la flexibilité nécessaire pour équilibrer votre travail et prendre soin de vous et de vos proches au cours des 12 prochains mois ».

Aujourd’hui, avec une nouvelle vague massive d’épidémies de coronavirus dans plusieurs États — en particulier près du siège de Google dans la région de la baie de San Francisco — le retour au bureau a été repoussé encore plus loin.

Un télétravail généralisé ?

Bien que Google soit la première grande entreprise technologique à finaliser un calendrier aussi étendu après l’épidémie de coronavirus, d’autres concurrents technologiques qui ont annoncé des retours au bureau plus tôt devraient suivre leur exemple. Bien qu’un petit nombre de rôles nécessitent un accès sur place, la grande majorité des rôles de Google permettent le télétravail.

La Californie est en tête du pays pour les cas confirmés de COVID-19, la baie de San Francisco reportant ses mesures de réouverture jusqu’à ce que le virus soit sous contrôle.

Mots-clé : COVID-19Googletélétravail
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.