Fermer
Apps

Microsoft annonce un nouvel outil dans Word de contrôle de similitude

Microsoft annonce un nouvel outil dans Microsoft Word pour améliorer la rédaction

Microsoft a récemment annoncé un « contrôle de similitude », un nouvel outil intégré à l’outil d’édition de Microsoft Word et censé aider à déterminer si le texte d’un document est original ou doit être attribué à quelqu’un et ainsi vous aider à améliorer votre style d’écriture.

Actuellement disponible pour les clients de Microsoft 365 EDU A3 et A5 qui exécutent des previews de la suite de productivité Office, le vérificateur de similarité, simplement nommé « Similarity checker », devrait être mis en service pour tout le monde en juillet de cette année.

Une fois lancée, cette nouvelle fonctionnalité peut aider à déterminer la proportion d’un document qui est similaire à des sources en ligne, ce qui, à un certain niveau, permet également d’éviter le plagiat. Il fournit un ensemble d’autres recommandations, notamment des outils pour vous faire savoir où vous devez insérer des citations dans le texte. Cet outil facilite donc la tâche des étudiants et des professionnels en leur montrant le pourcentage du contenu original dans leur document, et facilite l’insertion de citations en conséquence.

Le tout est alimenté par Bing, qui effectue donc une recherche en ligne pour trouver d’autres sources analogues à votre document. « Le vérificateur de similitude » peut identifier et aider les auteurs qui font preuve d’originalité dans leur écriture et en savoir plus sur l’attribution appropriée grâce à des outils qui facilitent l’insertion de citations pertinentes. Cela peut aider les rédacteurs à moins se concentrer sur la mécanique de l’écriture et plus sur le contenu », explique Microsoft.

La nouvelle fonction d’édition de Microsoft est un effort visant à lutter contre les problèmes de grammaire et autres, qui ont tous pris de l’ampleur ces derniers temps, notamment avec l’adoption accrue de Microsoft Office en premier lieu. Mais Microsoft veut garder les utilisateurs sur ses plateformes, donc l’éditeur est censé fournir à chacun les outils nécessaires pour améliorer sa rédaction sans avoir à se tourner vers des produits tiers.

De nouvelles statistiques

Actuellement, l’éditeur peut également fournir une série de statistiques utiles pour chaque document, y compris la lisibilité, le nombre de mots uniques et le temps nécessaire pour lire et parler le document.

Le vérificateur de similarité fait partie de cette avancée et il est possible que Microsoft prévoie d’autres améliorations qui seraient publiées au fur et à mesure que Microsoft 365 sera améliorée.

Mots-clé : Microsoftword
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.