Fermer
Apps

Chrome OS fera bientôt fonctionner les applications Windows grâce à Parallels

Google s'associe à Parallels pour offrir une meilleure prise en charge des applications Windows dans Chrome OS

Ce n’est peut-être pas le système d’exploitation le plus populaire de Google. Pour beaucoup, la plus grande plainte concernant la plateforme Chrome OS de Google a été le support des applications. Mais, Chrome OS est vraiment en train de devenir le seul système d’exploitation à les diriger tous. Il peut déjà exécuter des applications Android et Linux en plus de ses propres applications Web natives Chrome et bientôt il ajoutera ce qui pourrait être l’ensemble d’applications le plus important pour les utilisateurs : les applications Windows.

En effet, Google s’associe à Parallels pour proposer des applications Microsoft Office natives et d’autres applications Windows d’entreprise héritées sur les Chromebooks. Cette solution est le logiciel de virtualisation de Parallels qui, pendant des années, a permis aux applications Windows de fonctionner sur les Mac

Google a révélé ce nouveau partenariat dans un article de blog qui parle de l’avenir de Chrome OS pour les entreprises. Alors que Chrome OS prend en charge depuis longtemps les applications de bureau Windows qui sont accessibles depuis le cloud grâce à Parallels, ce nouveau partenariat signifie que les applications seront plutôt virtualisées sur les Chromebooks.

À partir de « cet automne », Parallels commencera à mettre à la disposition des utilisateurs de Chrome OS des applications Windows complètes tels que Microsoft Office. Le piège ? Cette fonctionnalité ne sera disponible que pour les utilisateurs de Chrome OS Enterprise, et non pour le grand public. Il y a quand même beaucoup de raisons de s’enthousiasmer. Autrement dit, Parallels Desktop sera intégré nativement dans Chrome OS, ce qui améliorera les performances et permettra un accès hors ligne à ces applications sur les Chromebooks. C’est une initiative surprenante, mais bienvenue, qui permettra à Chrome OS de prendre en charge à l’avenir les applications Android et Windows.

Évidemment, avec les applications Windows sur Chrome OS, les Chromebooks deviennent immédiatement beaucoup plus attrayants pour les entreprises qui cherchent des solutions pour le télétravail qui s’appuient sur les logiciels Windows. Parallels l’explique dans un article de blog.

Répondre au besoin du télétravail

« Le télétravail est une nouvelle réalité, qui fait de l’efficacité, de la connectivité, de la vitesse, de la fiabilité, de la sécurité et de l’accès ininterrompu des éléments essentiels d’une organisation performante. En ce moment clé, nos deux organisations ont formé un partenariat historique pour doter les entreprises de solutions qui optimisent leurs activités et leurs équipes afin de relever les défis évolutifs des environnements de travail modernes ».

Cela incitera probablement les entreprises à considérer sérieusement les Chromebooks comme des alternatives aux ordinateurs portables Windows pour certains employés, sans avoir à investir dans des solutions permettant de streamer des applications professionnelles sur un Chromebook.

Google ne fournit pas encore beaucoup de détails sur le partenariat avec Parallels, mais la société promet « plus de détails sur ce sujet au cours des prochains mois ».

Mots-clé : Chrome OSGoogleParallels
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.