Fermer
Actualités

Zoom acquiert Keybase, une messagerie sécurisée et un fournisseur de partage de fichiers

Zoom acquiert Keybase, une messagerie sécurisée et un fournisseur de partage de fichiers

Le géant de la vidéoconférence Zoom a annoncé sa toute première acquisition, dans le cadre de sa quête pour renforcer les installations de sécurité de sa plateforme. Zoom a acquis le service de messagerie sécurisée et de partage de fichiers Keybase, mis en place pour aider Zoom à mettre en place un chiffrement de bout en bout, une problématique soulevée par la récente montée en puissance de la plateforme.

Dans un article de blog, Eric S. Yuan, PDG de Zoom, a décrit cette acquisition comme « une étape clé » dans la tentative de l’entreprise de « réaliser la création d’une plateforme de communication vidéo véritablement privée ». Conformément aux politiques de distanciation sociale, l’accord a été conclu à la suite d’un appel vidéo Zoom — bien que les conditions financières de l’acquisition n’aient pas été divulguées.

Au milieu de la pandémie mondiale, Zoom est passé de 10 millions d’utilisateurs quotidiens à plus de 200 millions, devenant ainsi la plateforme incontournable pour la communication de toutes sortes. Les travailleurs à distance, les agences gouvernementales, les étudiants, les familles, les amis et plus encore se sont tournés vers la plateforme pour rester connectés. Malheureusement pour l’entreprise, elle a commis un certain nombre de faux pas en matière de sécurité, perdant ainsi la confiance du public. Les chercheurs ont découvert un grand nombre de vulnérabilités dans le service ce qui a obligé la société à suspendre le développement du produit pour se concentrer sur l’élimination des failles de sécurité.

L’acquisition de Keybase marque la dernière étape du plan de 90 jours de Zoom pour renforcer la sécurité de sa plateforme de vidéoconférence, introduite dans un contexte d’examen approfondi provoqué par la récente explosion du nombre d’utilisateurs.

Zoom pense que l’acquisition de Keybase aidera l’entreprise à dissiper toute potentielle inquiétude quant à son engagement envers la sécurité et la vie privée de ses utilisateurs. « Il existe des plateformes de communication chiffrées de bout en bout. Il existe des plateformes de communication dont la sécurité peut être facilement déployée. Il existe des plateformes de communication à l’échelle de l’entreprise. Nous pensons qu’aucune plateforme actuelle ne les offre toutes. C’est ce que Zoom prévoit de construire », a déclaré Yuan.

Un chiffrement attendu

Une fois la nouvelle fonctionnalité mise en place, les utilisateurs payants pourront activer un mode de chiffrement de bout en bout, qui verra des clés de chiffrement uniques par réunion contrôlées par l’hôte (et non détenues sur les serveurs de Zoom). Les réunions chiffrées de bout en bout ne prendront pas en charge les appels téléphoniques ni l’enregistrement dans le cloud.

La société estime que l’installation « offrira une sécurité équivalente ou supérieure à celle des plateformes de messagerie actuelles chiffrée de bout en bout pour les consommateurs, mais avec la qualité et l’échelle vidéo qui ont fait de Zoom le choix de plus de 300 millions de participants aux réunions quotidiennes ».

Au nom de la transparence, Zoom s’est engagé à publier le 22 mai une version préliminaire détaillée de sa conception de son chiffrement. Elle sollicitera ensuite les commentaires d’une multitude d’experts, avant de finaliser la conception finale et de déployer la fonction.

Mots-clé : KeybaseZoom
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.