Fermer
Smartwatches

CES 2020 : la smartwatch Withings ScanWatch peut détecter l’apnée du sommeil

CES 2020 : la smartwatch Withings ScanWatch peut détecter l'apnée du sommeil

Malgré un passé mouvementé, Withings, fabricant français d’objets connectés, a su se tailler une place de choix pour ses produits. L’un de ses principaux concurrents, Fitbit, étant potentiellement en perte de vitesse, la société cherche à accroître son avance cette année. C’est évidemment lors du CES 2020 que Withings montre toute son expertise en lançant une nouvelle montre connectée hybride nommée ScanWatch.

Et, pour sa toute dernière montre connectée, la Withings ScanWatch a réuni deux technologies de surveillance de la santé : l’une qui détecte les problèmes cardiaques et la fibrillation auriculaire, et l’autre qui mesure les niveaux d’oxygène dans le sang pendant le sommeil.

La Withings ScanWatch, du moins de l’extérieur, est à peu près identique à ses précédentes montres hybrides haut de gamme. Elle offre un cadran circulaire familier avec des aiguilles analogiques standard, un petit écran PMOLED en haut pour les alertes, et un autre sous-cadran en bas pour suivre la progression de votre objectif de pas tout au long de la journée.

Cependant, à l’intérieur, le fabricant a ajouté une poignée de services et de capteurs axés sur la santé. Pour commencer, grâce à un nouveau capteur SpO2 qui mesure la saturation en oxygène, la ScanWatch peut enregistrer vos niveaux d’oxygène sanguin. Cela permet à la montre de détecter les périodes de manque d’oxygène et si vous avez des difficultés à respirer pendant votre sommeil, un symptôme qui se produit avec une condition cardiovasculaire critique, « l’apnée du sommeil ».

Notez que, comme les autres montres connectées pour l’apnée du sommeil, la ScanWatch ne peut pas dire de façon concluante si vous souffrez de cette maladie. Elle peut simplement signaler sa présence et vous pousser vers un diagnostic plus professionnel.

Suivi de la fibrillation auriculaire

L’autre point fort de la ScanWatch est sa capacité à surveiller les battements cardiaques irréguliers et la fibrillation auriculaire. Pour cela, la montre, grâce au capteur intégré, prend périodiquement vos lectures de fréquence cardiaque et vous avertit lorsqu’elle détecte une irrégularité. Lorsque cela se produit, la ScanWatch vous pousse également à réaliser votre électrocardiogramme (ECG), ce qui implique en outre de placer deux doigts sur les bords latéraux pendant 30 secondes.

Withings a corrigé ce qui a gêné les prédécesseurs de la ScanWatch. L’écran est maintenant légèrement plus grand pour que vous n’ayez pas à faire trop d’efforts pour lire son contenu. De plus, le bouton de droite a été remplacé par un cadran qui permet de passer rapidement d’une interface à l’autre — comme sur l’Apple Watch.

Comme il s’agit d’une montre traditionnelle, vous n’avez pas besoin de recharger la Withings ScanWatch chaque nuit. Avec une seule charge, elle peut durer environ un mois. Elle offre tous les autres avantages d’une smartwatch, y compris les alertes de notification, le suivi du sommeil et de la baignade, et bien plus encore.

Elle devrait arriver sur le marché au cours du deuxième trimestre 2019 au prix de 249 € pour la taille de 38 mm et de 299 € pour la taille 42 mm. Mais comme la ECG Move, elle doit encore attendre l’autorisation de la FDA — pour toutes ses caractéristiques — pour être mise en vente aux États-Unis, et une autorisation distincte pour être mise en vente en Europe.

Mots-clé : CES 2020ScanWatchWithings
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.