Fermer
Apps

Microsoft veut apporter des applications 64 bits aux ordinateurs portables ARM

Microsoft veut apporter des applications 64 bits aux ordinateurs portables ARM

Microsoft a poussé la compatibilité ARM sous Windows à fond ces dernières années. Le bon exemple est le lancement de la Surface Pro X, qui fonctionne sur une puce ARM personnalisée. Mais l’architecture si courante dans nos appareils mobiles a toujours été perturbée par un problème sous Windows : elle ne peut pas exécuter les applications traditionnelles en 64 bits.

Aujourd’hui, Windows 10 on ARM supporte les applications ARM et ARM64 nativement et émule les applications x86 en 32 bits. Jusqu’à présent, l’hypothèse était que les applications 64 bits ne seraient tout simplement pas émulées, en raison de difficultés techniques, de performances ou d’une combinaison des deux.

L’absence d’émulation 64 bits signifie que de nombreux programmes ne s’exécutent tout simplement pas sur les ordinateurs portables ARM, y compris la Surface Pro X de Microsoft. En effet, cette machine utilise un processeur Microsoft SQ1, une variante du Snapdragon 8cx de Qualcomm. Ce serait une aubaine pour Microsoft, les vendeurs de PC et Qualcomm si un tel support était bien mis en œuvre.

Un nouveau rapport de Neowin suggère que Microsoft prévoit de changer cela. Citant « plusieurs sources », le rapport affirme que Microsoft travaille dur pour apporter l’émulation d’applications x64 à Windows on ARM.

Cependant, il faudra un certain temps avant que cela ne devienne une réalité. La fonctionnalité pourrait apparaître sur Windows 10 21H1, suggérant une arrivée au début de l’année 2021, bien que les membres du programme Windows Insider puissent l’obtenir en premier.

Une aubaine pour les consommateurs

C’est d’autant plus remarquable que nous venons de supposer que les applications 64 bits sur une architecture ARM n’en valaient tout simplement pas la peine. Ils seraient plus complexes à émuler et donc plus lents à exécuter que leurs homologues 32 bits. Et pour être claires, les puces ARM peuvent déjà exécuter des applications 64 bits qui ont été conçues pour être également compatibles avec l’architecture ARM. Malheureusement, il n’y en a que très peu.

Il est probable que Microsoft pense que d’ici 2021, les puces ARM seront assez puissantes pour que l’émulation 64 bits en vaille la peine. Espérons que cela soit vrai – ou mieux encore, que les développeurs créent leurs applications pour bien fonctionner sur un périphérique ARM dès le départ.

Si l’émulation d’applications 64 bits est en cours pour les PC ARM, Microsoft devra répondre à certaines préoccupations, mais cela pourrait en fin de compte rendre l’utilisation d’un de ces PC moins difficile pour les consommateurs.

Mots-clé : ARMMicrosoftSurface Pro XWindows on ARM
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.