Fermer
Google

Google recueille secrètement des données personnelles sur la santé de millions d’Américains

Google recueille secrètement des données personnelles sur la santé de millions d'Américains

Google collabore avec l’un des plus grands systèmes de soins de santé des États-Unis pour recueillir et analyser les renseignements personnels sur la santé des Américains dans 21 États, selon le Wall Street Journal.

L’effort conjoint avec la compagnie Ascension — qui compte 2 600 établissements de soins de santé, basée à Saint-Louis, aurait commencé l’an dernier, mais il a augmenté de façon spectaculaire au cours de l’été et de l’automne 2019. Baptisé « Project Nightingale », le projet recueille des données sur les résultats de laboratoire des patients, les diagnostics de leurs médecins et les dossiers d’hospitalisation afin de créer un historique de santé complet pour un patient — y compris le nom et les données de naissance de ce patient — tout cela sans le consentement des patients ou de leurs médecins. Autrement dit, cela « équivaut à un historique de santé complet ».

Les données ont été partagées pour des dizaines de millions de patients et sont accessibles par au moins 150 employés de Google. Alors que certains employés de Ascension auraient remis en question cette pratique, des experts en protection de la vie privée ont suggéré que la collecte est autorisée en vertu de la Health Insurance Portability and Accountability Act de 1996 qui permet aux hôpitaux de partager des données avec des partenaires commerciaux sans en informer les patients.

Ces données peuvent être utilisées « pour aider l’entité couverte à remplir ses fonctions de soins de santé ». Google utiliserait ces données pour aider à construire un nouveau logiciel qui utilisera l’I.A. et l’apprentissage automatique pour faire des suggestions sur la façon dont les patients devraient apporter des changements à leurs soins.

Dans une déclaration publiée après le rapport du WSJ, Ascension a confirmé qu’elle travaillait avec Google sur ce qu’elle appelle la « transformation des soins de santé », affirmant que les nouvelles capacités de ce partenariat incluent des choses comme l’amélioration de l’efficacité de ses systèmes techniques et l’aide aux aidants.

Google, le futur géant de la santé ?

Si le projet aboutit à la mise à disposition d’un produit réel pour les médecins, ce ne sera pas le premier de Google. En 2015, DeepMind de Google a lancé une plateforme de soins de santé en partenariat avec le Moorfields Eye Hospital et le Royal Free Hospital du Royaume-Uni, qui applique l’information tirée des données aux diagnostics oculaires, au dépistage du cancer et à la gestion électronique des dossiers médicaux. Par la suite, il a étendu ces efforts à un autre hôpital du Royaume-Uni, Musgrove Park, où elle utilise la technologie pour aider à déceler les signes de lésions rénales aiguës.

Google a récemment acquis la société Fitbit. Étant donné que Fitbit est actuellement l’une des options de suivi d’activité les plus populaires, il est possible que l’acquisition puisse permettre à l’entreprise d’accumuler encore plus de données sur la santé.

Mots-clé : santé
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.