Fermer
Web

Netflix teste les vitesses de lecture variables

Netflix teste les vitesses de lecture variables

Netflix a testé des vitesses de lecture variables pour le contenu vidéo. Cette fonctionnalité permettrait aux téléspectateurs d’accélérer ou de ralentir la vitesse de lecture des films et des séries TV. Et bien que les utilisateurs aient demandé celle-ci depuis longtemps, les cinéastes ne sont pas si enthousiastes.

Le streaming a tout changé. Nous sommes passés d’un monde où nous devions trouver un kiosque pour mettre la main sur un film, à un monde où les gens peuvent regarder n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand, sur n’importe quel appareil.

Il y a également davantage de contenu disponible à visionner sur demande que par le passé. Et, cela fait des gens des drogués qui regardent tout et n’importe quoi. Et afin d’alimenter leur habitude, certains utilisateurs de Netflix ont demandé l’option de regarder le contenu à un rythme plus rapide.

Comme l’a révélé un article publié sur le blog de Netflix, Netflix a testé une telle fonctionnalité. En fait, elle a testé plusieurs « contrôles supplémentaires pour le lecteur », comme la possibilité de modifier la luminosité, de verrouiller votre écran et de modifier vos paramètres linguistiques.

Cependant, la caractéristique principale testée est la vitesse de lecture variable. Celle-ci vous permettent de varier la vitesse à laquelle vous regardez le contenu sur votre smartphone ou votre tablette : 1x vitesse normale, 0,5x et 0,75x vitesse lente, et 1,25x et 1,5x vitesse rapide.

Netflix dérange les cinéastes

Cela a provoqué la consternation des cinéastes, dont certains ont porté plainte sur Twitter. Judd Apatow, Brad Bird, Peyton Reed et Aaron Paul étaient parmi ceux qui ont déclaré qu’ils préféreraient que leur travail soit joué à la vitesse prévue, plutôt que les utilisateurs puissent faire varier celle-ci.

Netflix a défendu ces tests, citant des raisons de le faire « pour les gens qui cherchent à réécouter leur scène préférée ou qui veulent aller plus lentement parce que c’est un titre en langue étrangère ». Cependant, il est « sensible aux préoccupations des créateurs » et n’a pas l’intention de poursuivre le déploiement de ces tests. Du moins, pour l’instant. Personnellement, l’idée de regarder du contenu à un autre rythme que celui prévu par le cinéaste n’est pas intéressante.

Mots-clé : Netflix
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.